AccueilSociété

Six jeux vidéo à offrir aux gens que vous n’aimez pas

Publié le

par Anna Finot

Nous avons lancé un appel à témoignages sur Facebook, vous avez eu plein d’idées, merci.

À l’approche de Noël, certain·e·s piocheront peut-être le nom de leur pire ennemi·e à l’angoissant tirage au sort annuel du Secret Santa. Si, dans un premier temps, il s’agira d’échanger à tout prix son papier avec un autre, pas de panique, il y a une solution bis : faire rager le récipiendaire du cadeau. Après tout l’important c’est de participer.

Voici une liste démoniaque de jeux vidéo que vous n’aimez pas, faite par vos soins grâce à notre appel à témoignages. Sur Facebook et sur Twitter, nous avons récolté vos suggestions les plus vicieuses qui ont dépassé toutes nos attentes. C’est parti pour un tour d’horizon des pires jeux à offrir à son pire ennemi.

On commence par (littéralement) un bon vieux démineur, jeu âgé de quarante ans, histoire de lui rappeler ses plus belles heures de jeunesse… Peut-être pourra-t-il se souvenir des bombes qu’il a lâchées en invoquant le nom de Zemmour en plein repas de Noël. Et puis, offrir un jeu littéralement gratuit sur Windows, ça a une certaine saveur, non ?

Super idée de jeu très remarqué à sa sortie par son graphisme catastrophique relevé avec humour par des milliers d’internautes (merci Twitter).

Un autre jeu de foot a été cité :

Cadeau empoisonné inattendu : Minecraft. On a un peu réfléchi puis on a compris l’intention. Votre ennemi aura l’impression de s’amuser mais en réalité, il sombrera peu à peu dans cette sandbox tellement addictive, rêvant de cubes chaque nuit, de redstone le jour. Le pire cadeau à n’en point douter.

Oui, on vous a compris, s’il y a bien une personne qui vous a fait découvrir le pire de ce que l’industrie du jeu vidéo a pu sortir c’est le Joueur du Grenier. En douze ans, le grand chaman de l’autopunition a su nous dénicher les pépites de gameplay foiré et de difficulté surdosée sorties sur nos vieilles consoles. Alors forcément Tintin au Tibet ou Dragon's Slair ont leur place de choix. Mais vraiment nous, on pense que, même pour un ennemi, c’est trop cruel.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :