AccueilSociété

Sur Wikipédia, un ado américain a massacré la langue scots à lui seul

Publié le

par Victoria Beurnez

Cet ado est une grosse bille en scots mais a écrit des milliers d'articles en cette langue.

Nouvelle polémique qui vient de faire trembler la wikisphère : la découverte d’un contributeur imposteur. Ce dernier a été débusqué par un redditer, Ultach, qui a découvert qu’une très grande partie des articles rédigés en scots, une langue germanique parlée en Écosse et en Irlande du Nord (à ne pas confondre avec le gaélique !), a été rédigée par la même personne.

Problème : le contributeur en question n’est autre qu’un adolescent résidant aux États-Unis, qui ne parle absolument pas cette langue. Secousse dans le sub-reddit consacré à l’Écosse, puisque le scots est une langue traditionnelle précieuse pour ses habitants.

Une rubrique "connue pour sa nullité"

Le Wikipédia en scots est riche d’environ 60 000 articles, qui sont donc, pour un bon tiers, écrits dans une langue totalement approximative. Ultach, qui dénonçait le manque de rigueur dans la gestion de la langue dans cette rubrique de Wiki, s’est vite rendu compte de la supercherie.

Dans son topic, il précise que "la version scots de Wikipédia est légendaire pour sa nullité". En effet, seuls quelques mots en scots étaient intégrés dans des phrases en anglais, n’apportant aucune valeur linguistique. Dans son topic, Ultach présente quelques exemples de traduction de ce dialecte :

"In Greek meethology, the Minotaur wis a creatur wi the heid o a bull an the body o a man or, as describit bi Roman poet Ovid, a being "pairt man an pairt bull". The Minotaur dwelt at the centre o the Labyrinth, which wis an elaborate maze-lik construction designed bi the airchitect Daedalus an his son Icarus, on the command o Keeng Minos o Crete. The Minotaur wis eventually killed bi the Athenian hero Theseus."

En effet, il précise que presque aucune différence n’est visible entre l’anglais et le scots, le contributeur ayant seulement distillé çà et là quelques mots de cette langue.

Quel avenir pour Wikiscots ?

Ultach déplore par ailleurs le fait que "Wikipédia aurait pu être une ressource inestimable pour ces langues anciennes qui luttent". Espérons que les contributeurs scots sauront reprendre le flambeau pour faire briller cette belle langue à nouveau.

Pourtant, la crédibilité du site risque d’être mise à mal pendant un certain temps. Un débat s’est alors enclenché entre les administrateurs, les contributeurs et utilisateurs de Wikipédia, comme le rapporte Gizmodo. L’un d’entre eux aurait affirmé que "si ce projet doit être fermé, il ne rouvrira jamais. Il n’y aura plus jamais de Wikipédia scots. Si vous pensez que c’est le mieux pour la langue scots, alors soit". En attendant, au vu du nombre de pages faussées, les différents acteurs se mobilisent pour trouver une solution.

L’adolescent, à la suite de la polémique, a répondu brièvement sur Wikipédia : "J’avais seulement 12 ans quand j’ai commencé, et parfois, quand on commence quelque chose jeune, on ne se rend pas compte que ces habitudes sont malsaines et n’aident pas en grandissant." Il a également demandé à Internet d’arrêter de le harceler pour son erreur.

D’ailleurs, peu après sa publication, Ultach a fait une mise à jour, expliquant que l’adolescent en question était la cible de cyberharcèlement et a appelé à ne pas encourager ces pratiques.


Vous êtes contributeur Wikipédia et vous voulez nous raconter votre histoire ? Envoyez-nous un mail à hellokonbinitechno@konbini.com, nous serons contents de vous lire !

À voir aussi sur techno :