Tuto : comment accepter tous les cookies sans cliquer sur OK à chaque fois ?

Car oui, ça peut être c***** de sélectionner "Accepter" à chaque nouveau site que l'on visite.

Il y a quelques jours, Konbini techno vous offrait un petit tuto pour pouvoir récupérer vos données personnelles dans les méandres du Web. Dans une logique de cohérence et parce qu’il en faut pour tous les goûts, les pressés comme les prudents, nous avons décidé de contrebalancer en vous offrant également la possibilité inverse, c’est-à-dire accepter automatiquement tous les cookies.

Pour les non-initiés à la tambouille numérique, les cookies, ce sont de petits fichiers textes qui représentent en quelque sorte la "mémoire" de votre navigation. C’est grâce à eux, par exemple, que sont retenus vos identifiants de connexion, vos préférences de connexion, mais aussi vos intérêts, toussa toussa.

Publicité

Depuis le RGPD, les sites sont obligés de vous prévenir et de vous faire accepter les cookies. Quand vous êtes arrivé sur notre site pour la première fois, vous avez probablement dû répondre "J’accepte" à une proposition que, comme à peu près tout le monde, vous n’avez pas lue. A priori, on n’est pas dans "HumancentIpad", cet épisode de South Park où… je ne peux pas trop le décrire ici, mais vous voyez ce que je veux dire.

Je tiens à préciser que, malgré ma grande flemme, je suis plutôt contre ce genre de pratiques, qui fait passer la vie privée au second plan, mais bon, j’aime rendre service aux autres.

Si vous en avez marre de systématiquement subir les bannières RGPD à votre arrivée sur un site, vous pouvez télécharger cette fabuleuse extension : "I don’t care about cookies", disponible pour Chrome et Firefox. Elle acceptera automatiquement tous les cookies à votre place. À vos risques et périls, donc, de voir vos précieuses informations siphonnées pour gagner du temps.

Publicité

La prochaine fois, on vous fera un petit tuto pour bien sécuriser votre navigation, parce que là, ça ne va plus du tout.


Une remarque, une question, un témoignage brûlant à partager ? Écrivez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com !

Par Victoria Beurnez, publié le 05/06/2020