AccueilGaming

Twitch va sanctionner l'usage des mots "simp", "virgin" et "incel"

Publié le

par Pierre Bazin

"Écoute-moi bien p'tit fils de... toi on va te ban."

Twitch renforce sa politique de modération. La plateforme de streaming d’Amazon s’efforce depuis de nombreuses d’années d’épurer son contenu de tout propos discriminant ou pouvant renforcer un sentiment de harcèlement envers une communauté donnée.

Ces règles de modération concernent autant les écrits des viewers sur les tchats que les paroles prononcées par les streamers. Twitch tient, entre autres, à jour une liste de mots "bannis" qui ne doivent pas apparaître sur sa plateforme.

L’été dernier, le streamer français Jiraya avait par exemple pris un ban d’une semaine pour avoir prononcé le mot "pédé" en plein live – bien qu’utilisé comme une insulte random et non particulièrement visée contre les personnes homosexuelles.

Qu’est-ce qu’un "simp" ?

Dans un live "Twitch Hall" tenu par la plateforme elle-même, Sara Clemens, directrice des opérations de l’entreprise, a expliqué la future refonte de leur politique de lutte contre le harcèlement. Parmi les mesures prises, on retrouve notamment le bannissement de l’usage du mot "simp".

Dérivé de "simpleton" ("niais"), ce terme est utilisé depuis plusieurs années pour désigner un homme "dominé", qui par des actions jugées désespérées essaierait d’obtenir la moindre once de reconnaissance.

Cette politique entrera en vigueur le 22 janvier 2021 selon les premières informations repérées par le consultant eSport Rod Breslau. Parmi ces nouvelles mesures, on retrouve également des renforcements bien plus stricts pour condamner le harcèlement sexuel.

Outre le mot "simp", les termes "virgin" ("puceau, vierge") et "incel" sont aussi concernés. Ce dernier, pour rappel, désigne à la base un mouvement masculiniste d’hommes se déclarant "célibataires involontaires" car souffrant d’une soi-disant nouvelle "domination" des femmes – et féministes.

Le mot n’est pas "blacklisté"

Il est important de préciser que tout usage de ces termes ne sera pas automatiquement sanctionné, contrairement à d’autres mots polémiques tels que "nigga", "salope", "pédé", etc.

La modération pourra en effet agir sur une occurrence de "simp", "virgin" ou "incel" si ce terme est utilisé comme une "déclaration désobligeante envers les préférences sexuelles perçues d’une autre personne".

Dans les faits, si un streamer se met à parler, par exemple, d’un article sur les mouvements "incels" qu’il a récemment lu, il ne craint absolument rien. En revanche, si lui ou un de ses viewers se met à insulter d'"incel" une autre personne, il s’exposera potentiellement à un ban.

Dans une déclaration faite à nos confrères de The Verge, Twitch précise insister sur la dimension de "harcèlement" et donc de répétition dans le temps.

Dans tous les cas, les modérateurs vont avoir du boulot.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :