Pour la première fois, Twitter estampille une vidéo comme "manipulée"

Le mieux, c'est qu'elle avait été retweetée par Donald Trump.

Le réseau social à l’oiseau bleu s’est doté, le mois dernier, de nouvelles règles d’identification des images et vidéos éditées, manipulées ou montées pour mentir aux utilisateurs.

Dans la soirée de dimanche, pour la première fois, un avertissement "manipulated media" a été repéré sur un retweet du président des États-Unis, Donald Trump. Il s’agit d’une vidéo mettant en scène Joe Biden, ancien vice président et candidat aux primaires Démocrates, en train de répéter à plusieurs reprises qu’il faut réélire le président sortant lors d’un meeting dans le Missouri – ce qui semble assez peu probable. La vidéo avait été originellement tweetée par Dan Scavino, chef des réseaux sociaux de la Maison Blanche.

Publicité

Pour le contexte, voici la vidéo originale et la vidéo manipulée. On se rend bien compte du montage.

Publicité

Seules les personnes suivant directement Dan Scavino ont pu voir ce label s’afficher directement sur leur compte Twitter. Vous ne l’apercevrez pas si vous cherchez le tweet par la barre de recherche de l’appli. Un bug que corrige actuellement Twitter.

Dans le futur, Twitter prévoit aussi d’ajouter un lien sur le label "manipulated media" pour expliquer aux utilisateurs en quoi la vidéo ou l’image a été manipulée.

Publicité

Il faudra aussi que Twitter améliore sa réactivité : l’entreprise a mis 18 heures pour appliquer son nouveau label sur ce Tweet.

Par Benjamin Bruel, publié le 09/03/2020