AccueilSociété

Twitter et Ryan Reynolds se mobilisent pour retrouver un ours en peluche volé

Publié le

par Victoria Beurnez

Crédits : Twitter / Drawmaradraw

Internet sait se mobiliser pour les bonnes raisons.

Quelle belle histoire de l’Internet ! Il y a quelques jours, une femme canadienne habitant la ville de Vancouver a annoncé sur les réseaux sociaux avoir perdu son ours en peluche.

Outre qu’il provient des célèbres Build-a-Bear, cet ours avait une grande valeur sentimentale : c’était l’un des derniers objets laissés par sa mère, décédée d’un cancer l’année dernière.

Dans l’ours avaient aussi été enregistrés les derniers mots de sa mère, lui disant qu’elle l’aimait et qu’elle était fière d’elle.

Parfois donc, l’Internet s’éveille et vole au secours d’un être humain – ou, en l’occurrence, d’un être en peluche – et c’est beau. C’est tout Twitter qui s’est mobilisé pour aider la jeune femme à retrouver son ours, qui a été volé dans un sac Herschel, qui contenait également un iPad.

En quelques heures, les centaines d’internautes, majoritairement canadiens, ont relayé son avis de recherche. Parmi eux, quelques célébrités comme Zach Braff (de Scrubs) et Dan Levy, mais surtout Ryan Reynolds (lui-même canadien) a retweeté la publication, en proposant une récompense de 5 000 dollars "sans poser de question" à celui qui retournerait le précieux ourson :

"Vancouver : 5 000 dollars à quiconque ramènera son ours à Mara. Aucune question posée. Je pense que nous avons tous besoin que cet ours rentre chez lui."

La mobilisation a été telle que les entreprises Herschel et Build-a-Bear, à l’origine du sac et de l’ours, ont proposé à Mara de lui renvoyer les exacts mêmes produits pour la réconforter. Proposition déclinée, car un nouvel ours n’aurait pas eu la même valeur sentimentale.

À partir du 25 juillet, la jeune femme a cherché sans relâche avec l’aide des internautes : tout le monde y est allé de sa théorie, visionnage après visionnage des vidéosurveillances de son immeuble et des rues environnantes.

Et enfin, les efforts de Mara et de tout Twitter ont fini par payer, puisque l’ours a été retrouvé quatre jours plus tard, le 29 juillet, pour le plus grand bonheur de sa propriétaire :

La jeune femme a expliqué à un journal canadien avoir reçu un email d’un homme souhaitant lui rendre l’ours. Méfiante au premier abord, elle a organisé une rencontre dans un lieu public. Puis l’homme a simplement sorti l’ours en peluche de son sac, qui a pu retourner chez lui sain et sauf. Vive Internet.


Connaissez-vous des histoires aussi farfelues et aussi mignonnes de l’Internet ? Faites-nous en part à hellokonbinitechno@konbini.com !

À voir aussi sur techno :