AccueilSociété

Twitter vient de vivre le plus gros piratage de son histoire

Publié le

par Victoria Beurnez

Crédits : Edar / Pixabay

Comment une banale histoire de bitcoin a mis le réseau social à plat.

Internet a vécu le chaos hier soir. Le réseau social Twitter a vécu l’un des plus gros et des plus inquiétants piratages de son histoire. Peu d’informations concrètes sont pour l’instant disponibles sur le comment et le pourquoi de la chose.

Une majorité de comptes "certifiés", c’est-à-dire ceux avec la petite pastille bleue, auraient été piratés dans le but de faire la promotion d’une entreprise de bitcoin auprès des utilisateurs. Le problème, c’est que les comptes piratés n’ont pas vraiment été choisis au hasard.

Il s’agit des comptes de l’ancien président des États-Unis Barack Obama, du candidat Joe Biden, de Bill Gates, ou encore de Kanye West. Tout a débuté avec celui du PDG de Tesla et Space X, Elon Musk. Certains comptes d’entreprises ont aussi été touchés, à l’instar de celui d’Apple.

Les pirates auraient posté plusieurs messages via ces comptes incitant les utilisateurs à envoyer des bitcoins, leur promettant le double de la somme en retour. Voici un exemple des messages que l’on pouvait trouver sur le réseau social hier soir :

A priori, un certain nombre de personnes serait tombé dans le panneau, puisque The Verge affirmait dans la nuit que le ou les responsables auraient amassé plus de 120 000 dollars.

Twitter, réactif, a d’abord rapidement bloqué la possibilité de tweeter pour ces comptes, puis pour la majorité des comptes certifiés (qui sont environ 360 000 sur le réseau). Cette fonctionnalité a été restaurée quelques heures après.

Selon le journaliste spécialisé sur la cybersécurité de Vice, Joseph Cox, les individus auraient mis la main sur les outils internes de Twitter, ce qui aurait facilité l’échange avec les followers, et ce qui pourrait expliquer le fait que même les comptes les plus sécurisés (identifications à deux facteurs) aient été touchés.

Le PDG de Twitter, Jack Dorsey, a brièvement tweeté dans la nuit :

"Une journée difficile pour nous, chez Twitter. Nous sommes tous navrés que cela soit arrivé. Nous allons émettre des diagnostics et partager tout ce que nous pouvons lorsque nous aurons une meilleure compréhension de ce qui s’est passé. Plein d’amour à notre équipe qui travaille dur pour que cela revienne à la normale."

À voir aussi sur techno :