Twitter développe son propre système de messagerie vocale

Pour l'instant, la fonctionnalité ne concerne que certains utilisateurs d'iOS, mais devrait se généraliser à toute la plateforme.

"Nous espérons que ces tweets vocaux permettront de créer une expérience plus humaine" : rien que ça. Elle est loin l'époque des 140 caractères, où nous devions sacrifier des mots pour faire passer nos idées. En nous permettant d’ajouter jusqu’à 140 secondes d’enregistrement dans nos tweets, Twitter semble vouloir rendre les discussions plus interactives.

"Qu’il s’agisse de #storytime sur votre rencontre avec des oies sauvages dans votre quartier, d’un journaliste partageant des nouvelles de dernière minute, ou d’un compte rendu de première main d’une manifestation, nous espérons que le tweet vocal vous permettra de partager vos points de vue rapidement et facilement avec votre voix", a déclaré le réseau social dans un billet de blog.

Publicité

Pour l’instant, la fonctionnalité n’est disponible que pour quelques utilisateurs de l’iOS, mais devrait se généraliser à l’ensemble des twittos, du moins sur mobile. Comme on l’apprend dans la vidéo de présentation postée par Twitter, il suffira d’appuyer sur un bouton pour parler, tout simplement. Si la durée du message dépasse les 140 secondes, un second tweet sera créé automatiquement à la suite du premier.

Contrairement aux simples vidéos dont la lecture s’interrompt lorsque vous scrollez votre écran ou changez de page, les tweets vocaux ne se couperont pas si l’utilisateur passe l'application en arrière-plan. A noter qu'il sera également possible d’introduire son message vocal avec un texte écrit, et s'assurer d'avoir vraiment la place de tout dire. 

Publicité

Une petite révolution parmi d’autres…

Twitter précise que ces messages vocaux seront disponibles pour tous les utilisateurs d’iOS dans les semaines à venir. Cependant, gardons à l’esprit que le site teste régulièrement de nouvelles fonctionnalités, et qu’elles n’arrivent pas toujours chez l’ensemble des utilisateurs.

En 2019, Jack Dorsey disait vouloir ajouter quelques secondes de rétractation pour pouvoir corriger nos tweets avant envoi : pas de nouvelles de cette nouveauté. Aussi, la possibilité de choisir qui pourrait répondre ou non à nos messages, annoncée en janvier, ne reste disponible que pour une poignée d’usagers. Quant aux "fleets", ces tweets éphémères qui disparaissent au bout de 24 heures (coucou Snapchat), ils viennent tout juste d’arriver en Inde, après avoir été testés en mars au Brésil et en Italie. Toujours pas de nouvelles pour la France.

Dans la catégorie "on aimerait que l'idée se concrétise", Twitter a également confirmé dans un autre billet que les messages directs (DM) deviendraient accessibles via l’API de conversation d’Android 11. En clair, dans une forme un peu similaire à celle de Messenger, qui supprime le besoin d'ouvrir l’application pour consulter sa messagerie.

Publicité

Par Battiste Delfino, publié le 18/06/2020