AccueilSociété

Uber salé : la course record pour rejoindre la Bretagne

Publié le

par Pierre Bazin

Plus de mille bornes en partance de Marseille pour une facture élevée.

À l’occasion des dix ans de présence de la plateforme de VTC sur le territoire français, Uber a communiqué une série d’informations insolites. Avec 350 millions de trajets effectués dans l’Hexagone depuis l’arrivée de l’application chez nous, les chauffeurs et chauffeuses ont vu passer pas mal d’histoires.

Parmi elles, il y a celle de la plus longue course jamais commandée en France depuis dix ans : 1 129 kilomètres pour onze heures de route entre Marseille et la commune de Plumieux, dans les Côtes-d’Armor. Interrogé par Le Parisien, le chauffeur, Moez, se souvient bien de l’histoire et raconte cette "soirée" du 29 mai 2020.

Au départ, il accepte machinalement la course en gare de Marseille Saint-Charles. C’est en regardant le code postal (22210) qu’il s’interroge. Il pense à une erreur du client, mais il n’en est rien. Le jeune client appelle Moez et lui explique qu’il est en galère : plus aucun train ne permet de rejoindre la Bretagne, et son père est dans un état critique à l’hôpital.

Également contacté par la mère du jeune homme, Moez accepte la course. "Elle m’a fait de la peine, alors j’ai pris mon courage à deux mains sans trop réfléchir et on est partis directement", explique-t-il au Parisien. Durant onze heures, les deux hommes ont partagé la longue route qui les sépare de la Bretagne. Ils échangent musiques, histoires et anecdotes.

Sur les coups de 9 heures du matin, le VTC arrive à destination. Le coût de la course ? 1 607 euros et 91 centimes. Une bien belle somme, qu’on espère quand même suffisante pour le chauffeur quand on considère les coûts d’autoroute, d’essence, les 25 % de marge d’Uber et tout le tintouin.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :