Un papi taïwanais se balade avec 64 smartphones sur son vélo pour jouer à Pokémon Go

"Uncle Pokémon" traque les monstres à Taïpei.

Chen San-yuan est un grand-père taïwanais qui aime énormément Pokémon Go. En 2018, Internet l’avait découvert car il avait attaché onze smartphones à son vélo pour pouvoir y jouer simultanément. Le set-up était déjà impressionnant, mais le papi a évolué.

À 71 ans, il avait atteint sa forme intermédiaire en 2019, avec 21, puis 45 téléphones accrochés à son vélo. Chen est probablement l’incarnation de la phrase "toujours plus", et ça a l’air de lui réussir.

Publicité

Le journal South China Morning Post lui avait consacré une vidéo à l’époque des 21 smartphones :

En 2019, Asus, la marque d’électronique taïwanaise, lui avait proposé de devenir un ambassadeur de sa marque lors de la sortie du Zenfone Max Pro M2.

Publicité

Mais aujourd’hui, il semblerait qu’il ait atteint sa forme finale, avec pas moins de 67 smartphones disposés comme une queue de paon géante sur sa petite bicyclette. Son pays le surnomme d’ailleurs "Uncle Pokémon".

Pourquoi tant d’acharnement ? Interrogation ô combien légitime. Chen a expliqué, dans une interview en 2018, que son petit-fils lui avait transmis sa passion dès 2016. Aujourd’hui, il se balade dans les rues de Taïpei à la recherche de nouveaux Pokémon à attraper et faire évoluer.

Publicité

Cependant, il a bien insisté sur un point : il ne participe que très rarement à des combats d’arènes, préférant simplement accumuler ses petits monstres de poche. La rumeur dit que lorsqu’il n’est pas en train de traquer des Pokémon, Chen est également expert en feng shui et diseur de bonne aventure. Quel homme !

Comment lui est-il possible d’utiliser autant de téléphones à la fois, le mystère reste entier, et, pire : le principe même de Pokémon Go ne met-il pas, finalement, ses 64 smartphones tous en concurrence ?

Uncle Pokémon refait surface tous les ans et impressionne tout le monde avec une installation toujours démesurée. Pour sa prochaine évolution, on prend les paris avec vous sur hellokonbinitechno@konbini.com !

Publicité

Par Victoria Beurnez, publié le 26/06/2020