AccueilSociété

Une cagnotte Leetchi pour "El Risitas", l’homme derrière le mème star

Publié le

par Benjamin Bruel

Plus de 8 000 euros ont été collectés pour Juan Joya Borja, qui souffre de problèmes de santé.

Vous connaissez forcément "El Risitas", l’un des mèmes les plus célèbres de l’Internet français et international. En 2000, Juan Joya Borja, né à Séville et actuellement âgé de 64 ans, fait un passage dans une émission espagnole, animée par Jesús Quintero. Il se tape alors une énorme barre de rire, avec un ton bien aigu, reconnaissable et on ne peut plus communicatif.

Des années plus tard, après avoir été mise en ligne sur YouTube, la séquence devient virale. C’est ainsi que le mème "El Risitas" est né.

Mais Juan Joya Borja a récemment été amputé d'une jambe, en plus de souffrir d’un grave problème de diabète. Au courant de l’affaire, visiblement grâce à la presse espagnole, un utilisateur des forums de Jeuxvideo.com, sur lequel le mème d'"El Risitas" est particulièrement populaire, a lancé une cagnotte Leetchi pour soutenir Juan Joya Borja.

Dans la description de la cagnotte, celui-ci explique de manière complètement transparente ce qu’il se passe : ses soins sont payés, mais il propose de lui apporter un soutien financier pour le remercier, d’une certaine manière, d’être devenu une icône du Web. Le but de la cagnotte n’est ainsi pas de "payer ses frais d’hospitalisation […], mais bien de lui montrer notre sympathie ainsi que notre soutien", écrit-il.

L’authenticité de la cagnotte a été validée par Leetchi, qui a par ailleurs tweeté pour confirmer que l’argent irait bien à l’homme derrière le légendaire mème.

Si vous voulez en savoir plus, @cutfaceYT, l’utilisateur à l’origine de la cagnotte, a par ailleurs traduit les conversations qu’il a eues avec la famille de Juan Joya Borja.

À l’heure actuelle, le 25 janvier, alors que la cagnotte va encore rester ouverte durant 25 jours, celle-ci a récolté plus de 8 000 euros. Juan Joya Borja a déjà fait une vidéo de remerciements destinée aux participants. Il est également possible de lui faire parvenir une lettre dans l’établissement où il est admis.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :