AccueilSociété

Vidéo : la folle histoire de "l’élastique invisible"

Publié le

par Tess Birkedal Hartmann

En 2011, Sophie crée Invisibobble. À ce jour, elle en a vendu plus de 150 millions à travers le monde.

Vous portez au quotidien un élastique en plastique pour attacher vos cheveux ? Pas une seconde vous ne vous doutez de l’histoire qui se cache derrière.

L’idée est née dans la tête de Sophie Trelles-Tvede après une soirée déguisée sur le thème du "mauvais goût". N’ayant rien pour s’attacher les cheveux de façon originale, elle s’empare du fil d’un vieux téléphone qui traînait dans son internat. Le lendemain, ce morceau de plastique en forme de tire-bouchon est toujours dans ses cheveux et elle ne ressent ni mal de tête, ni cassure des cheveux : une révolution. Invisibobble est né.

Aujourd’hui, son produit est présent dans plus de 70 pays et sa gamme s’est élargie au point d’accueillir près de 400 dérivés. Voici l’histoire d’une success story imprévisible.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com