AccueilSociété

Virgin Galactic : l'entreprise a dévoilé les cabines de nos futurs voyages spatiaux

Publié le

par Battiste Delfino

Représentation en image de synthèse de la navette – (c) Virgin Galactic

Installés confortablement, les passagers pourront observer la Terre comme aucun civil ne l'avait fait jusqu'alors.

Le voyage interplanétaire, ce n’est pas pour tout de suite. Mais pas à pas, ce rêve se rapproche. L’entreprise de haute technologie du magnat milliardaire Richard Branson – Virgin Galactic – a offert ce mardi au monde entier une visite virtuelle de l’intérieur de la cabine de son vaisseau spatial, le VSS Unity.

La navette emmènera des passagers ultra-riches lors de voyages suborbitaux : un symbole de la progression de l’humanité dans le domaine spatial, même s’il n’est pas question de quitter nos environs terrestres.

Virgin Galactic a dévoilé les équipements qui seront disponibles pour les passagers à bord du vaisseau – une partie habitable appelée "Space Ship Two", dans laquelle on retrouve tout le confort d’un avion en première classe. Chaque vol transportera six passagers, qui seront vêtus de combinaisons spatiales et entraînés pour l’occasion.

Un avant-goût de ce à quoi ressemblera le dispositif pour embarquer passagers et équipements. (© Virgin Galactic)

Les sièges des passagers, inclinés pour profiter pleinement de la vue sur la Terre. (© Virgin Galactic)

Sur l’arrière des sièges, on aperçoit un écran qui devrait diffuser des informations essentielles sur le vol. (© Virgin Galactic)

La position des sièges s’adaptera à l’inclinaison de l’appareil. (© Virgin Galactic)

Une vision large de l’intérieur de la navette spatiale. Au fond de l’image, on aperçoit un miroir reflétant l’intérieur de l’habitacle. (© Virgin Galactic)

SpaceShipTwo sera suspendu sous un avion à réaction, et relâché à haute altitude au-dessus de notre planète. Après un moment de chute libre, les pilotes mettront à feu la fusée et l’engin se lancera, accélérant verticalement à une vitesse supersonique. Là, la fusée s’arrêtera, mais l’élan devrait propulser SpaceShipTwo dans les basses couches spatiales, avant de "se retourner" de sorte à ce que les fenêtres sur le toit de la cabine donnent une vue imprenable sur la Terre – digne des meilleurs plans de Passenger et de Gravity.

Tous ces vols commerciaux seront effectués en partance du Spaceport America, dans le sud du Nouveau-Mexique. Avant le voyage, tous les passagers suivront des jours de formation, histoire de ne pas vomir leur déjeuner et d’être préparés à tous les problèmes techniques.

Pour l’instant, la réservation pour un vol de ce genre coûte la bagatelle de 250 000 dollars (213 316 euros) mais la compagnie affirme que son objectif à long terme sera de rendre le voyage le plus abordable possible. Depuis le début du projet, ils sont 600 à avoir réservé en avance leur ticket.


Que pensez-vous de ce design ? Seriez-vous prêt à dépenser une telle somme pour un voyage du genre ? Racontez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com !

À voir aussi sur techno :