AccueilGaming

Monopoly : notre top 5 des éditions les plus flinguées

Publié le

par Battiste Delfino

Pour votre plus grand bonheur, nous avons réuni les jeux de plateau avec la meilleure chaotic energy.

Depuis la première édition sortie en 1935, plus de 300 rééditions officielles du Monopoly ont été commercialisées, sans compter les autres versions "non officielles" publiées par des sociétés tierces ou hors du marché occidental.

Dans un article paru le mois dernier, nous rappelions d’ailleurs que la version du Monopoly Classic était, selon le leader des études de marché de l’industrie du jouet, toujours en tête des ventes des jeux de société dans le monde.

Il existe des versions du Monopoly dédiées à tout et n’importe quoi : des équipes de foot, des pays, des séries télé, des traditions, des villes et des jouets. Nos cinq challengers ne dérogent pas à la règle, mais restent hors catégorie. Les voici.

• Un Monopoly inspiré du jeu CityVille (2013)

Le Monopoly subit régulièrement des liftings, et Hasbro, la société qui le distribue, reste toujours à l’affût des dernières nouveautés. La question est donc la suivante : par quel alignement des planètes est-ce le jeu Facebook CityVille qui a été choisi pour servir de prétexte au "renouvellement du jeu" ?

Le petit plus : à l’achat, vous recevrez de la monnaie à dépenser in-game sur Facebook – symbole d’une époque où le freemium avait encore le vent en poupe. Pour le reste, c'est sensiblement la même chose que le Monopoly classique.

© Hasbro

• Le Monopoly Sephora (2006)

Un partenariat explosif. Sur la boîte du jeu, on peut lire : "Achetez, vendez et échangez des produits de beauté Sephora tout en cherchant à posséder votre propre boutique Sephora." On ne va pas se mentir : qui n’en a jamais rêvé ?

Dans cette édition, remporter la partie signifie posséder le plus de franchises possible, et éradiquer le chômage du pays en vendant du maquillage de manière industrielle. *capitalism intensifies*

Sur la plateforme de review de produits Influenster, le Monopoly Sephora Edition reçoit tout de même beaucoup d’avis positifs, plus de dix ans après sa sortie.

© Hasbro

• Le Monopoly de la ville de Montcuq (2008)

En 2008, Hasbro lance un concours pour faire élire les villes qui seront présentes dans le prochain Monopoly France. Sur les réseaux sociaux, c’est le village de Montcuq qui a été choisi. 

Finalement, Hasbro fera le choix de ne pas mettre Montcuq à la place de la rue de la Paix, mais créera une version complète du Monopoly pour rendre hommage au vote des internautes.

© Hasbro

"Ils ont tenu parole", s’était réjoui le maire de la ville, Daniel Maury, à l’époque de la sortie du jeu. Les cases de la version classique, comme le faubourg Saint-Honoré et la rue Lecourbe, ont été transformées en "rue de Montmartre", "la Promenade", "l’allée des Marronniers et "rue du Pla".

C’est un artiste local qui a fourni les photographies et dessiné les icônes qui remplacent désormais les gares parisiennes. 

• Un Monopoly tiré de la série Firefly (2015)

Pour les fans de science-fiction, la série Firefly est un vrai petit bijou, une licorne dans le milieu. Aussi bien réalisées que kitsch, les deux saisons de ce space western auront marqué la pop culture, jusqu'à devenir un des running gags préférés du personnage de Sheldon dans Big Bang Theory.

Pour le coup, cette fois-ci, le jeu de plateau a l’air plutôt sympa. Dans cette version, vous achetez des planètes et des lunes au lieu des traditionnelles rues, en dirigeant un pion en forme de vaisseau à travers les systèmes de la galaxie.

Il existe également une version Doctor Who du Monopoly, cette fois-ci un peu plus complète mais tout aussi chère : environ 70 euros sur Amazon.

© Hasbro

• Le Monopoly Kinder Surprise (2015)

Que dire de plus à part qu’il existe un jeu de plateau sur le thème des produits Kinder ? J’ai beaucoup hésité avec l’édition One Direction, mais j’ai finalement décidé de me laisser surprendre.

© Hasbro

Malheureusement, cette version n’existe qu’en allemand, mais pour ceux que ça intéresse, un passionné de jouets en a fait un unboxing sur YouTube :

Notez que nous avons fait le choix de ne pas mentionner trois versions qui nous tiennent à cœur, encore beaucoup trop "soft" à nos yeux : la version Bob Ross, la version tirée du dessin animé My Little Pony, et enfin l’édition chrétienne.


Et vous, à quoi ressemblerait votre top cinq ? Écrivez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com
 

À voir aussi sur techno :