(c) Projekt Melody, Chaturbate

Voici Projekt Melody, la première camgirl hentai qui envahit les réseaux

Un artiste 3D a repris le phénomène des idoles virtuelles à son compte pour créer... une idole du porno virtuelle.

Elle déclare vivre dans le "petit Tokyo virtuel" et squatte aussi bien Patreon, YouTube, Twitter que PornHub et Chaturbate, où elle enchaîne les shows, dénudée devant des centaines de personnes. Elle dit que son "code a été infecté par un virus", l’ayant rendu "obsédée par la sexualité humaine" et la forçant à se déshabiller sur les sites pornos.

Mais sur YouTube, c’est un autre type de show qu’elle propose. Elle apparaît dans des clips, lance des débats – "Le hentai est-il de l’art ou du porno ?" – et a amassé près de 80 000 followers en un mois à peine. Elle, c’est Projekt Melody, un avatar féminin qui affirme être la première camgirl hentai au monde.

Publicité

Le logiciel qui fait peur aux camgirls

La première mention de l’existence de Projekt Melody sur le Web vient de Twitter, lors de l’ouverture de son compte en juillet 2019. On y apprend que ce programme, modélisé pour avoir des allures de femme, a été créé par DigitrevX, un artiste 3D américain spécialisé dans les personnages de manga.

En quelques mois, DigitrevX a réussi à créer tout un écosystème en ligne, à travers la présence de la camgirl virtuelle sur presque tous les réseaux sociaux – hormis Facebook et Instagram, où l’on trouve désormais des réseaux de fans – donnant à Melody la densité numérique d’une personne réelle.

Publicité

Mais c’est sur Chaturbate, le site où des camgirls se montrent en live, que Projekt Melody fonctionne le mieux. Son compte a accumulé 80 000 followers en une petite quinzaine de jours. C’est la première fois qu’une camgirl virtuelle débarque sur le site et le succès est au rendez-vous : elle truste régulièrement le Top 1 du site en nombre de visiteurs.

Les sites Vice et Wired ont contacté Projekt Melody sur les réseaux sociaux. Ils ont eu, en substance, la même réponse : Projekt Melody est une intelligence artificielle bien réelle, qui a été corrompue par la pornographie en ligne. Son créateur veut rester dans le rôle à tout prix, mais DigitrevX a finalement avoué à Vice que Melody était programmée sur Unity, un moteur utilisé pour les jeux vidéo. "Son physique, sa voix, ses yeux, de ses sourcils jusqu’à ses doigts, tout est fait en temps réel, explique-t-il. Ça lui donne un contrôle complet pour répondre à ses spectateurs".

Patreon n’affiche pas les sommes récoltées par ses créateurs mais, avec plus de 3 200 patrons, auxquels s’ajoutent les revenus générés sur Chaturbate, Projekt Melody doit être plus que rentable pour son créateur. On comprend facilement son envie de ne pas rompre le fantasme auprès des fans.

Publicité

© Projekt Melody

Projekt Melody s’inscrit parfaitement dans le phénomène des idoles virtuelles, qui n’a rien de nouveau et cartonne au Japon. La plus connue des représentantes est sans doute Kizuna AI, dont la chaîne YouTube atteint presque les 3 millions d’abonnés. Ce qui distingue Melody ? On vous laisse deviner.

Par Benjamin Bruel, publié le 28/02/2020