AccueilSociété

Votre grand-mère galère avec l’Internet ? Voici une hotline gratos pour vous relayer

Publié le

par Corentin Jouathel

Un service bien utile pour nos ainés, mais pas seulement.

Dans un récent article, nous avions décidé de rendre un hommage appuyé aux "geeks de service". Des sauveurs du quotidien, sans masque et sans cape, que la société ne considère jamais à leur juste valeur. Or, nous avons appris une excellente nouvelle depuis lors : pour les geeks les plus exténués par ces impératifs moraux, une plateforme d’aide informatique peut désormais prendre le relais.

Tout commence durant le premier confinement, lorsque la coopérative MedNum perçoit une véritable détresse numérique chez un pan important de la population. Et pour cause : les structures d’accompagnement informatique, point d’accueil physique portant habituellement assistance, ont elles aussi baissé le rideau. Réhabilité pour les circonstances sanitaires, ce noble projet est donc ressorti des cartons 

Un appel à la mobilisation générale est donc lancé en mars 2020. Ce dernier est largement entendu : 2 000 personnes se portent volontaires. En 15 jours, la plateforme Solidarité numérique est ainsi élaborée. En se tournant vers l’État, siégeant par ailleurs dans ses instances, la coopérative cherche à faire de son office une véritable mission de service public.

Entre les mois de mars et décembre 2020, preuve que les besoins étaient prégnants dans ce domaine, le numéro a été composé près de 22 000 fois.

Au bout du fil, des médiateurs accompagnent les usagers dans l’accomplissement de tâches simples et pourtant si essentielles : régler un problème de connexion, télécharger une application, insérer une pièce jointe dans un courrier électronique, accéder à son espace personnel, entamer des démarches administratives…

Des jeunes également dans le besoin

Mais qui se cache derrière l’anonymat de ces appels au secours ? Les profils sont variés. Marie-Martine, en panique devant une imprimante vidée de son encre. Jean-Robert, qui ne parvient pas à modifier la sonnerie de son cellulaire. Ou bien Jocelyne, privée de ces petits-enfants, car incapable d’utiliser Skype.

Statistiquement, le troisième âge demeure la frange de la population sollicitant le plus régulièrement ce service. Mais, étonnamment, la proportion de jeunes est également non négligeable. Pour cette génération, venue au monde avec un téléphone portable greffé aux mains, l’appréhension d’un ordinateur fixe peut s’avérer complexe. Oui, je parle de toi Bastien, parfois désabusé face aux démarches à entreprendre sur le site de la CAF.

Éloignés des établissements scolaires, nombre d’étudiants se sont aussi tournés vers la plateforme pour des difficultés liées aux enseignements à distance (convertir puis transmettre un document Word par exemple). Pensez à tous ces Kévin, injustement privés de leurs cours de mathématiques à cause d’un dysfonctionnement sur Google Meet !

Dans ce contexte toujours difficile, la fréquentation du site ne cesse de croître : totalement gratuit, le service enregistre en moyenne près de 600 interventions par semaine.

Pour contacter Solidarité numérique, composez le 01 70 772 372. Ouvert du lundi au vendredi, de 9 heures à 18 heures.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :