AccueilTests et tutos

Contraint de passer la nuit dans un aéroport ? Ce site va vous sauver la mise

Publié le

par Pierre Schneidermann

© Fabian Plock / EyeEm / Getty

Le site SleepingInAirports note les aéroports du monde entier pour les dormeurs en transfert.

Les adeptes des vols low cost moyen et long courrier sont régulièrement confrontés à un problème épineux : une loooongue correspondance qui dure toute la nuit dans un aéroport de transfert. Et que fait-on pour meubler ce moment qui semble s’étirer à l’infini ? On essaie de trouver un endroit pour pioncer.

Pour savoir à quel point un aéroport est accueillant pour un voyageur de nuit, il existe un site magique, SleepingInAirports. Une communauté bienveillante raconte ses expériences plus ou moins heureuses dans les terminaux du monde entier. Une communauté ? Oui oui, si l’on en croit les premiers mots de la page d’accueil :

Au début, cela peut paraître cheap et dégradant, mais lisez-nous, et vous découvrirez bientôt une communauté de voyage qui partage ses expériences et conseille ses compagnons de sommeil dans les aéroports.

Le site se divise en deux sections principales : le guide édité par le site (1 200 lieux référencés) et les review des aéro-dormeurs du monde entier.

J’ai personnellement découvert le site en apprenant avec terreur que j’allais devoir passer une nuit dans l’aéroport de Barcelona El Prat (84 avis, trois étoiles sur cinq, pas ouf).

Il y a des points positifs : c’est plutôt safe, les lumières s’éteignent à une heure du mat', pas mal d’endroits pour recharger son portable. Mais il y a deux points noirs : les sièges ont des accoudoirs (adieu position allongée) et une annonce rappelle toutes les quinze minutes (et ce toute la nuit) qu’il faut respecter les gestes barrières et porter son masque. Il faudra donc des boules Quies.

Les reviewers les plus motivés postent des photos. Un utilisateur anonyme nous révèle ainsi qu’il a passé la nuit dans ce parc à enfants à côté du Burger King, dans le corridor qui relie les Portes "U" et "S". Un grand merci à lui.

Le site établit aussi un classement international des meilleurs aéroports pour dormir. En tête de peloton, le Singapore Changi Airport, le Seoul Incheon Airport et le Helsinki Airport.

C’est au détour de cette page que l’on découvre une sombre vérité : aucun aéroport français n’apparaît dans le top 15 des pays européens. Même pas le petit aéroport de Beauvais, à deux heures de Paris, où l’on est pourtant certain de trouver une quiétude absolue…


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :