AccueilTests et tutos

Le stockage illimité sur Google photos, c’est fini : pas de panique, on vous aide

Publié le

par Benjamin Bruel

On vous explique comment contourner les nouvelles restrictions ou carrément changer de service.

Depuis ce mardi 1er juin, il n’est plus possible de stocker gratuitement toutes ses photos dans le cloud de Google Photos. Un milliard de personnes utilisant l’application sont concernées (oui, oui).

Dès aujourd’hui, l’application impose en effet une limite de 15 Go par compte, sinon, il faut obligatoirement payer. Notons également que ces 15 Go sont partagés avec Gmail et Google Drive, ce qui limite d’autant plus l’espace disponible.

Avant d’éventuellement migrer vers un autre service ou de sortir la carte bleue, encore faut-il savoir si l’on est proche d’atteindre cette limite. En vous rendant à cette adresse, vous pourrez vérifier et visualiser votre utilisation du stockage. Comme dans l’exemple ci-dessous (attention, nous souscrivons à un abonnement Google Photos, d’où la limite de 100 Go et non pas 15 Go).

Si vous vous approchez doucement mais sûrement de votre limite de stockage, Google Photos propose un petit outil d’analyse permettant de visualiser en un coup d’œil notre manière de consommer du stockage et le temps qu’il nous reste avant de le remplir au maximum. 

Comment récupérer de l’espace ou changer de service

Google stocke automatiquement les photos au "format d’origine", plus lourd que le format "haute qualité", sur son service. Pour modifier cela, il suffit de se rendre sur ce lien afin de préserver de l’espace de stockage. On peut également lancer un grand ménage du compte depuis ce lien, qui permettra aussi bien de supprimer des photos que des vieux e-mails ou des documents inutiles sur Google Drive.

Si tout cela n’est pas suffisant, il ne vous reste plus qu’à payer… ou changer de service de cloud. Pour 100 Go d’espace sur Google, il vous en coûtera 1,99 euro par mois ou 19,99 euros par an. On passe à 2,99 euros par mois ou 29,99 euros par an pour 200 Go. Des offres plus onéreuses, permettant de stocker de 2 To à 30 To dans le cloud de Google, existent aussi.

Quelques alternatives. Si vous êtes abonné Amazon Prime, vous disposez d’un stockage illimité sur Amazon Photos. Le service Apple, iCloud, offre seulement 5 Go de stockage gratuit et propose une offre payante similaire à Google : 50 Go pour 0,99 euros par mois, 200 Go pour 2,99 euros par mois, etc.

Il existe enfin pléthore de services de stockage moins connus, comme l’open source Piwigo, existant depuis 20 ans, qui permet de stocker ses images de manière illimitée et de les organiser pour 39 euros par an. Le site Korben a fait un récapitulatif très intéressant de ces offres alternatives que l’on vous encourage à aller voir.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :