Shadow casse le game avec une offre de PC dans le cloud à 12,99 euros

La start-up va proposer trois nouvelles offres concurrentielles et une interface destinée aux smart TV.

Les Français de chez Blade, à l’origine de Shadow, le PC dans le cloud, veulent "ouvrir un nouveau chapitre" avec la keynote qui a eu lieu ce mardi 29 octobre. Entre autres nouveautés, Blade dévoile une nouvelle offre ultra-concurrentielle à 12, 99 euros.

La start-up, qui fait partie des entreprises sélectionnées par le Next40, vient de boucler un tour de table de 30 millions d’euros, portant à près de 100 millions les capitaux de l’entreprise levés depuis sept ans.

Publicité

Disponible dans huit pays, Shadow revendique désormais 70 000 utilisateurs. L’entreprise en profite également pour annoncer un partenariat avec le français OVHcloud (alliance expliquant, en partie, la baisse des coûts) et pour changer de PDG, puisque le fondateur Emmanuel Freund va laisser sa place à Jérôme Arnaud pour faire sortir Blade de l’adolescence.

Trois nouvelles offres pour Shadow

Passons aux choses sérieuses. Qu’est-ce que Shadow a annoncé de véritablement croustillant durant sa conférence ?

Trois nouvelles offres disponibles en précommande pour les 50 000 premiers utilisateurs. Elles seront toutes livrées en février 2020.

Publicité

- Une offre "Boost" à 12, 99 euros par mois (14, 99 euros sans engagement), qui permettra aux abonnés de jouer en Full HD avec une configuration similaire au Shadow actuel.

- Une offre "Ultra" à 24, 99 euros par mois (29,99 euros sans engagement), elle donne la possibilité de jouer avec des performances graphiques supérieures, en 4K, jusqu’à 144 FPS en Full HD et est compatible ray tracing, affirme l’entreprise.

- Une offre "Infinite" à 39, 99 euros pars mois (49,99 euros sans engagement) qui permet d’accéder à un PC équipé d’une carte graphique RTX Titan, 32 Go de RAM et 1To de stockage.

Publicité

Toutes les configurations des nouvelles offres Shadow :

Par ailleurs, Shadow proposera à ses abonnés une nouvelle application compatible avec les Smart TV et box Android. L’interface aura pour objectif d’accéder à son Shadow sur sa TV, comme s’il s’agissait d’une console de salon. La nouvelle interface sera également compatible avec les appareils mobiles.

Publicité

Le but ? Concilier la puissance du hardware des PC les plus puissants, notamment grâce au ray tracing, et la simplicité d’utilisation des consoles pour les utilisateurs plus casual. Rendez-vous en février pour voir le fonctionnement du nouveau Shadow, donc.

Par Benjamin Bruel, publié le 29/10/2019

Copié

Pour vous :