ign.com

S'il ne se recasse pas d'ici là, le Samsung pliant arrive en septembre

La deuxième fois sera peut-être la bonne.

Samsung a annoncé aujourd’hui que des "améliorations" avaient été apportées afin de protéger l’écran du Galaxy Fold, ce qui va permettre la vente du téléphone très bientôt. Quatre mois après avoir repoussé la sortie de son modèle de téléphone pliant, l’entreprise évoque le mois de septembre pour sa sortie officielle. Samsung a, par la même occasion, confirmé que son prix resterait le même : 1 980 dollars.

La première version du Galaxy Fold avait presque atteint le marché public, mais les modèles donnés à la presse ont tous très vite commencé à présenter des problèmes. Le gros point faible de l’appareil étant bien entendu son écran pliant, beaucoup trop fragile. L’écran s’abîmait notamment car des débris s’encastraient dans la charnière positionnée au niveau de la pliure : un résultat catastrophique pour ce modèle envoyé à un nombre très limité de personnes-tests. Compte-tenu de la tournure prise par ces tests, il apparaît évident qu’une sortie publique du Galaxy Fold aurait été désastreuse.

Publicité

Le co-CEO de Samsung, DJ Koh, a lui-même admis que le Galaxy Fold originel avait été poussé sur le marché "avant qu’il ne soit prêt", ajoutant ensuite que toute cette situation était "embarrassante". C’est le moins que l’on puisse dire. Cependant, dans toute cette histoire Samsung a gardé la tête hors de l’eau en restant réactive face aux problèmes posés, et en empêchant tout de suite la mise en vente d’un produit défectueux.

Publicité

Si communiqué il y a eu de la part de l’entreprise, celui-ci restait très flou. Cela signifie que les consommateurs qui iront acheter le Galaxy Fold à sa sortie devront prendre les dires de Samsung pour argent comptant et avoir une confiance imperturbable dans l’entreprise.

Mais quand bien même tous les problèmes du téléphone auraient été réglés, celui-ci n’a que peu de chances de beaucoup se vendre. Son prix extrêmement élevé allié à sa fragilité de conception font qu’il tient pour l’instant plus du gadget high-tech que de l’auxiliaire de vie.

Publicité

Par Bertrand Steiner, publié le 25/07/2019

Copié

Pour vous :