AccueilTests et tutos

Tuto qui change la life : comment rouvrir un onglet fermé par inadvertance ?

Publié le

par Pierre Schneidermann

Avec un raccourci clavier magique, le tour est joué en deux secondes (comme la tente).

Je pensais que c’était une évidence, mais apparemment, ça ne l’est pas. Quand j’ai demandé à mes collègues s’ils savaient facilement rouvrir un onglet qu’ils avaient fermé par inadvertance, je m’attendais à un oui ferme et enjoué, accompagné d’une récitation du raccourci en question, connu sur le bout des doigts.

Je baignais dans l’illusion. On m’a répondu : "Ah bon, c’est possible ?" Pire : "Bah c’est facile, tu vas dans ton historique et tu retrouves ton onglet." Mon sang n’a fait qu’un tour. Et je me suis dit qu’il fallait un tuto, même tout petit.

Si donc, par inadvertance, vous fermez un onglet qu’il ne fallait pas fermer pour une raison quelconque, voici comment le retrouver, en deux secondes (comme la tente). On parle du desktop, il va de soi.

Sur Mac : cmd (pomme) + shift + T

Sur PC : ctrl + shift + T

Remarque 1 : il faut croire que les navigateurs ont beaucoup plus de facilité à s’harmoniser entre eux que les pays de l’Union européenne. Aussi serez-vous ravis d’apprendre que ce raccourci marche sur Chrome, Firefox, Safari et Edge pour ne citer que les principaux.

Remarque 2 : si vous le faites plusieurs fois, vous retrouverez par ordre antéchronologique les onglets fermés encore avant ce dernier onglet.

Bonus 3 : Si vous n’avez vraiment pas de chance et que vous fermez votre tout votre navigateur par inadvertance et que vos onglets ne se rouvrent pas au redémarrage, ce raccourci clavier vous permet de tous les retrouver d’un coup. MAGIQUE.

Bonus érudition : il y a la lettre T car onglet en anglais se dit "Tab", les autres raccourcis clavier ayant trait aux onglets (il y en a plein) comportent aussi un T. Le plus connu d’entre eux, qu’il est interdit de ne pas connaître : cmd ou ctrl + T : nouvel onglet.


Si vous aussi vous avez des trucs trop styley à nous partager qui changent la vie, n’hésitez pas, surtout qu’on reçoit peu d’e-mails : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :