Vidéo : battle édifiant de saisie vocale entre un iPhone et un Pixel

Un tweet viral compare la rapidité de saisie vocale entre les téléphones d'Apple et de Google.

James Cham, journaliste tech chez Bloomberg, s’est livré à un exercice jouissif, à la limite de la cruauté (pour le perdant) : tester la réactivité d’un iPhone 11 Pro/Max (Apple) et d’un Pixel 4 (Google), lors d’une saisie vocale. Pour cet octogone inédit, les deux téléphones ont été mis côte à côte et le journaliste a lu (ou improvisé, on ne sait pas) son petit texte, en anglais.

Publicité

Le verdict est sans appel : le Pixel retranscrit bien plus vite le texte parlé que l’iPhone. Moralité : quand ça va vite, l’interaction homme/machine par la voix paraît bien plus fluide, agréable et plausible pour le monde de demain. Le site 9to5Google constate aussi que l’iPhone se trompe à plusieurs reprises, contrairement à son concurrent.

9to5Google toujours, rappelle que nous devons cette quasi-instantanéité à une fonctionnalité implémentée par le constructeur il y a un peu plus d’un an. Au lieu de communiquer tout le temps avec les serveurs, le service de saisie de vocale, qui utilise, comme tous les autres, le machine learning, est ici end-to-end, c’est-à-dire 100 % local.

En effet, l’utilisateur peut télécharger un programme spécial, stocké sur l’appareil. Cette technologie permet notamment un affichage caractère par caractère, bien plus rapide qu’un mot par mot.

Publicité

Par Pierre Schneidermann, publié le 29/05/2020