rhythmo

Voici la première beatbox... en carton

La structure est en carton, mais les performances qu'elle vous propose sont très bonnes.

Le monde de la production musicale, bien que riche et passionnant, a toujours été hostile envers les non-initiés. La pléthore d’acronymes (MIDI, DAW…) peut avoir raison de vous avant même que vous ayez produit le moindre son.

Cette situation est peut-être sur le point de changer : la compagnie Rhythmo, originaire d’Austin, vient de lancer un projet sur Kickstarter qui a déjà dépassé ses attentes, The BeatBox. L’idée : vous construisez vous-même votre station. Celle-ci peut être emportée partout et est accessible à tous, des débutants aux professionnels. Vaste programme.

Publicité

Ce qui est sûr, c’est que son design simpliste va effectivement dans le sens de l’accessibilité : de larges boutons comme sur les bornes d’arcade, deux ou trois modulateurs et vous êtes parés. Des speakers sont même intégrés dans la structure pour que vous puissiez jouer partout et avoir ce rendu "live" qui manque souvent aux boîtes à rythmes. Prix de l’appareil ? Environ 150 dollars (135 euros).

(© Rhythm)

Un peu comme pour le Labo de Nintendo, vous devrez assembler votre machine de A à Z. Ne vous inquiétez pas, tous les branchements se font en vissant des fils entre eux. Aucun besoin de soudures, donc. En tout et pour tout, vous aurez besoin d’environ une heure pour tout monter et avoir une machine prête à l’emploi.

Publicité

Car voilà ce que vous offre la compagnie : une machine prête à l’emploi directement. La plupart des interfaces musicales (notamment les contrôleurs MIDI) ne peuvent fonctionner sans du matériel supplémentaire. Cher, compliqué… Difficile de savoir par où commencer.

(© Rhythmo)

Le pari de The BeatBox était ainsi de créer une interface complète et abordable. Grâce à une application dédiée, vous aurez juste à brancher votre smartphone à la station pour faire de la musique. L’application de Rhythmo viendra avec une large bibliothèque de sons que vous pourrez préprogrammer, mais vous aurez aussi la possibilité de rajouter des samples personnels, de superposer des bandes, de looper… Bref, la musique devient accessible à tous.

Publicité

Par Bertrand Steiner, publié le 13/09/2019

Copié

Pour vous :