AccueilTests et tutos

Votre écran est pété et vous êtes bloqué ? On a des solutions

Publié le

par Julie Morvan

© praetorianphoto / Getty

Ou comment la chute tragique d’un portable peut conduire à d’incroyables découvertes.

On ne doute plus de l’ingéniosité folle de celles et ceux qui vivent avec l’écran pété de leur smartphone. Guerriers incompris de l’ère numérique, féroces résistants aux sirènes de l’obsolescence, ils conservent leurs chers portables coûte que coûte avec leurs imperfections, leurs fêlures et leurs fissures.

Les choses se compliquent lorsque le précieux outil commence à tituber sous le poids des blessures de guerre. Mon fidèle portable par exemple avait survécu à des chocs répétés contre le carrelage de la salle de bains – la gravité, quelle plaie. Il s’en était sorti avec quelques menues cicatrices, deux fissures en diagonale de l’écran, puis le coin inférieur droit éclaté en mille petites brisures. RAS niveau fonctionnement, à part une minuscule zone de pixels HS qui ne se voyait que lorsque l’écran devenait noir, au démarrage par exemple.

La chute du mobile, un drame inexplicable

Jusqu’à ce jour tragique du 21 juin 2021. La gravité a encore frappé (de plein fouet) mon cher appareil (Samsung S8, Android 11), rajoutant une nouvelle fissure au milieu du côté droit. Je l’ai ramassé, déverrouillé, tout allait bien. Au cours de la journée, à part quelques bugs, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais, n’en déplaise à ce cher Pangloss et son éternelle philosophie optimiste, les premiers signes alarmants ont vite fait leur apparition.

D’abord, ce furent des difficultés à utiliser le tactile : il fallait appuyer comme un·e forcené·e pour obtenir une réponse de l’écran. Puis impossible d’accéder aux applis rangées en haut ou de dérouler le panneau des notifications. Idem pour les conversations les plus récentes, qui s’affichent justement tout en haut des messageries. Le constat était sans appel : la moitié supérieure de l’écran n’était plus du tout opérationnelle.

Le Samsung Galaxy S8 en question, valeureux soldat parti au combat.

La recherche d’un assistant à la mobilité réduite numérique

Comment remédier à un tel drame ? Après plusieurs tentatives infructueuses du côté de l’assistant vocal de Samsung aka Bixby (dont l’efficacité n’a d’égal que la beauté de son nom), il a fallu chercher du côté des paramètres. J’ai fini par tomber sur la perle rare qui a mis fin à tous mes maux… un pavé tactile dont je n’avais jamais entendu parler. Oui, un véritable pavé tactile intégré se cache dans les Samsung. Pour y accéder, il suffit d’aller du côté de la section "Accessibilité" du smartphone. Là, cliquons sur "Interaction et dextérité" pour activer le sympathique mais énigmatique "Assistant menu".

Une petite icône apparaît alors sur le côté de l’écran. Grâce à lui, on peut effectuer pléthore de tâches : retour à l’accueil, affichage des applis récentes, déroulement du volet des raccourcis… Mais aussi faire apparaître un "Curseur", sorte de trackpad transparent. Et, Ô magie, en déplaçant son doigt sur ce pavé, on peut alors diriger une souris d’ordinateur et cliquer n’importe où sur l’écran. Le Graal quand ce dernier ne répond plus totalement.

La fameuse souris et son trackpad transparent.

En demandant autour de moi, je me suis vite rendu compte que cette fonctionnalité miracle était l’apanage des modèles Samsung. Point de curseur magique chez d’autres modèles sous Android, comme le Google Pixel par exemple. Du côté de l’iOS, il existe bien une option "Accessibilité" qui fait apparaître un bouton "Assistive Touch", mais ce dernier ne propose pas un tel pavé tactile ou de curseur.

Si vous n’avez pas de Samsung

Pour celles et ceux qui n’ont pas la chance de posséder un Samsung, pas de souci, il existe des applications pour faire apparaître un pavé tactile sur son mobile. Du côté de Google Play, "Touchpad for Big Phones and Tablets" fait bien le travail. Une fois installée, il faut l’autoriser à activer le touchpad en se rendant dans les paramètres d’accessibilité du téléphone, section "Services installés". Du côté de l’iOS, il faudra miser sur une souris externe à connecter à son smartphone pour faire apparaître un pointeur à l’écran, et pouvoir continuer à utiliser son cher portable sans le tactile.

Pour les iPhones, il est ainsi possible de connecter sa souris par Bluetooth. Pour cela, nous apprend Apple, il faut se rendre dans les réglages, section "Accessibilité", puis "Toucher", "Assistive Touch", "Appareils" et enfin "Appareils Bluetooth". La souris devrait apparaître dans la liste : il suffit de la sélectionner pour ensuite contrôler le pointeur à distance sur l’écran.

Du côté des Android, on peut aussi utiliser une souris pour pallier l’absence soudaine du tactile. Soit par Bluetooth, en associant une souris à votre smartphone depuis les paramètres Bluetooth ; soit par câble, en se munissant d’un adaptateur USB OTG ("On The Go"), qui permet de connecter le port Micro USB ou USB-C du smartphone, au port USB de l’ordinateur portable.


Vous avez des mésaventures d’écran tactile à nous raconter ? Vous pouvez nous écrire à : hellokonbinitechno@konbini.com.

À voir aussi sur techno :