AccueilTurfu

Aidez la recherche sur le Covid-19 en... toussant sur votre smartphone

Publié le

par Konbini Techno

© champja / Getty

Objectif dépistage.

C’est un projet au nom génial. Coughvid – une contraction de "cough" (tousser, en anglais) et "vid", la deuxième syllabe de Covid –, tout droit débarqué de la prestigieuse École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), pourrait contribuer à améliorer le dépistage du Covid-19 depuis chez soi.

Tout part d’une statistique : selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 67,7 % des personnes atteintes du Covid-19 présenteraient une forme particulière de toux sèche, comme cela peut être le cas avec d’autres maladies.

Forts de ce constat, des chercheurs du Laboratoire des systèmes embarqués (ESL) de l’EPFL se sont dit qu’il y avait peut-être quelque chose de malin à goupiller. L’idée serait donc que des personnes qui toussent puissent faire un test sans avoir besoin de quitter leur domicile. Pour cela, il suffirait de tousser et de s’enregistrer sur un objet que nous avons (presque) tous : le smartphone.

Mais il y a un "mais" : pour qu’un algorithme puisse un jour analyser correctement une toux, il faudra d’abord qu’il en ait entendu un très grand nombre avant de pouvoir se prononcer. D’où cette demande surprenante des chercheurs : si vous avez le Covid-19 et que vous toussez, faites avancer la science et toussez devant votre micro (via ce site Web). Cela permettra de récolter des échantillons.

Note au passage : la manière idéale de tousser pour éviter les contaminations, c’est de tousser dans son bras avec le smartphone dans la main, explique le site Web.

Évidemment, ce genre de test ne remplacera pas le PCR (ni les autres), puisqu’il ne concernera que les personnes qui toussent déjà. Et de manière générale, il convient de ne pas s’enflammer : on attend déjà de pied ferme les tests salivaires… qui ne sont toujours pas arrivés.


Pour nous écrire 👉 hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :