AccueilTurfu

Boston Dynamics dévoile son nouveau chien-robot

Publié le

par Corentin Jouathel

(c) Boston Dynamics

Un toutou aussi obéissant que performant.

Spot est un chien un peu particulier. Nul besoin de le promener en laisse, ni de le couvrir de caresses. Il n’est même pas une petite boule de poils, mais plutôt un majestueux tas de boulons. Vous l’aurez deviné, Spot n’est qu’un robot. Mais quel robot !

Après la version "Explorer" commercialisée en juin 2020, Boston Dynamics vient de dévoiler une nouvelle race de son animal mécanique. Selon The Verge, l’engin disposerait de nouvelles fonctionnalités particulièrement ingénieuses.

Prénommé Spot "Entreprise", ce robot à quatre pattes est plus autonome que le modèle précédent. Ce dernier peut notamment, de son propre chef, s’en aller recharger ses batteries bientôt épuisées. Le tout sans requérir la moindre intervention humaine.

La démarche est rendue possible par un astucieux système de détection : pour le guider vers sa destination, une caméra embarquée lui fait repérer différents marqueurs. Des marqueurs similaires à des codes QR, qui dessinent une sorte d’itinéraire virtuel. Son chemin tracé, Spot peut regagner lui-même sa station de recharge dès qu’il en ressent le besoin. Une fois arrivé devant la borne, l’appareil s’accroupit alors pour se régénérer.

Un engin plus performant, dédié aux professionnels

La version "Entreprise" permet, par ailleurs, de recueillir l’ensemble des données captées par Spot. Cette connectivité repensée, accompagnée d’un logiciel baptisé "Scout", procure un meilleur pilotage à distance : comme dans un jeu vidéo, le robot devient ainsi dirigeable à la troisième personne.

Le chien-robot se dirige à la troisième personne, via un logiciel. (© Boston Dynamics/Scout)

Armé d’un tout nouveau bras articulé, le robot peut dorénavant s’emparer d’un objet et le manier (soulever, poser…). Toutefois, ce mécanisme n’est pour l’instant pas actionnable via "Scout".

Ce nouveau bras permet de soulever divers objets. (© Boston Dynamics)

Équipé d’un processeur aux performances décuplées, ce nouveau modèle est conçu pour être déployé dans les lieux à haut risque. L’idée est d’offrir aux professionnels la possibilité de superviser, en toute sécurité, des sites sensibles 24 heures sur 24 (un entrepôt par exemple).

Jusqu’ici, aucun prix n’a été avancé par le constructeur Boston Dynamics. À titre informatif, l’ancienne version "Explorer" coûte aujourd’hui encore près de… 65 000 euros. Pour s’attacher les services de ce fidèle compagnon, il faudra vraisemblablement casser sa tirelire cochon.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :