(c) Ben Zhao et Heather Zheng

Ce bracelet est le pire ennemi des micros

Tremblez, smartphones et assistants vocaux !

À s’y méprendre, on dirait du Jean-Paul Gaultier des premières heures : un brin punk, stylé et exubérant. Sauf que les traditionnels clous ont été remplacés par des protubérances particulièrement étranges.

L’histoire, racontée par le New York Times, commence quand un couple américain de professeurs en informatique, Ben Zhao et Heather Zheng, décide d’acheter une enceinte Alexa. Enfin, non, justement. Lui veut, elle ne veut pas et chacun campe sur ses positions. Plutôt que se chamailler sans fin, ils décident d’adopter un comportement plus constructif.

Publicité

Avec l’aide d’une tierce personne, ils conçoivent "le bracelet du silence". Ses 24 petits caissons contiennent des haut-parleurs qui diffusent des ultrasons capables de brouiller les micros alentour, dont ceux des assistants vocaux, des téléphones ou des montres intelligentes. À l’exception des jeunes et des chiens, les humains n’entendent pas les signaux émis par les bracelets.

Ce bracelet répond à une hantise communément partagée : la peur que nos appareils nous écoutent à notre insu. Ce qui peut effectivement se passer quand, avec des "faux-positifs", un assistant se lance alors qu’on ne lui a rien demandé.

Publicité

S’il venait à être commercialisé, le bracelet pourrait être vendu pour moins de 20 dollars, affirme le couple. Et bim pour Black Mirror !

Par Pierre Schneidermann, publié le 17/02/2020