AccueilTurfu

C’est quoi ce système d’Adaptation intelligente de la vitesse qui équipera les nouveaux véhicules à partir de 2022 ?

Publié le

par Konbini Techno

© TomTom

Un super-limiteur de vitesse comme on n’en a jamais vu.

À partir de juillet 2022, tous les nouveaux modèles de véhicules vendus au sein de l’Union européenne (UE) devront être équipés d’un système d’Adaptation intelligente de la vitesse, abrégé en (AIV), Intelligent Speed Assistance (ISA) en anglais. Cette décision, émanant de l’UE, est le fruit d’une réflexion menée depuis 2014 par l’European Transport Safety Council (ETSC).

Le but de l’AIV ? Inciter les conducteurs à respecter les limites de vitesse dans le but de sauver des vies. Pour parvenir à ses fins, le système mixera deux technologies, la reconnaissance des panneaux de signalisation (rendue possible grâce aux progrès fulgurants de l’IA en reconnaissance d’image) et la géolocalisation du véhicule sur une carte comportant les données de vitesse. En cas d’excès de vitesse présumé, l’AIV alertera le conducteur qu’il conduit trop vite.

Concrètement, qu’est-ce que ça donne pour l’utilisateur ? Comme nous le montre une vidéo de démonstration de 2016 de l’ETSC sur une Ford Galaxy avant-gardiste, un petit pictogramme sur le tableau de bord indique en permanence la vitesse maximale autorisée. Si le conducteur essaie de la dépasser en appuyant sur l’accélérateur, il y aura des alertes visuelles et sonores, et surtout une limitation dans la propulsion du véhicule.

Information de taille : l’AIV pourra être désactivée pendant la conduite. Sur la vidéo de l’ETSC, le conducteur le fait en appuyant sur un petit bouton au volant. Selon nos confrères de Caradisiac, il sera également possible de désactiver l’AIV dès le démarrage – le but de ce système intrusif étant d’inciter, non de contraindre.

Selon l’ETSC, l’ISA pourrait réduire les accidents de 30 % et les accidents mortels de 20 %.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com.

À voir aussi sur techno :