AccueilGaming

Crocs du turfu : des "bottes de déplacement VR" pour reproduire la sensation de marche

Publié le

par Pierre Bazin

"Je marche seul, en oubliant les heures."

Assiste-t-on enfin à la fusion tant attendue entre la Wii Balance et la VR ? Peut-être. C’est en tout cas l’ambition de l’entreprise américaine Ekto VR. Cette dernière a annoncé travailler sur des "bottes de locomotion VR" appelées Ekto One.

L’idée ? Tout simplement la possibilité de se déplacer dans un univers en réalité virtuelle en prenant en compte les pas grâce aux nombreux capteurs autour de ces étranges chaussures. On connaissait déjà les tapis roulants, ici ils sont carrément intégrés, sans sangles ou câbles.

Commercialisables dans 2 à 4 ans, ces bottes robotiques simulent la marche sans avoir à réellement se déplacer dans la pièce. Comment ça marche Jamy ? Les semelles sont munies de nombreuses plaques rotatives qui "tirent" les pieds vers l’arrière à chaque pas pour reconstituer la sensation de marche – et d’après les premiers retours le résultat est plutôt convaincant.

Pour la démonstration, l’équipe utilise le récent jeu VR Half-Life: Alyx. On peut donc voir les déplacements en direct dans l’univers virtuel, du moins sur le sol. En effet, tout ce qui est échelles et escaliers ne semble pas être réellement pris en compte pour le moment.

Malgré leur aspect digne d’un Transformers, ces bottes utilisent un matériau en fibre de carbone qui garantit sa légèreté, selon le communiqué de l’entreprise Ekto VR.

Quelques inconvénients déjà soulevés

Sur le papier, la promesse est déjà excellente mais il y a évidemment des contreparties de confort à ce genre de technologie. Déjà la potentielle sensation de motion sickness (déséquilibres, nausées) peut être largement accentuée par ces nouveaux éléments, là où la VR "à l’ancienne" vous fait encore (littéralement) garder les pieds sur terre.

Nos confrères de PC Gamer pointent quant à eux les dangers liés à des mouvements brusques des joueurs. Dans des jeux d’action comme Alyx, les utilisateurs pourraient avoir des réflexes non contrôlés (esquiver, se baisser rapidement, etc.) encore peu compatibles avec ces encombrantes bottes. La présence de freins pour éviter les chutes a tout de même été pensée.

Il reste encore beaucoup de temps avant que ces Crocs du turfu prennent le chemin des commerces et nul doute qu’il y a encore beaucoup d’améliorations possibles. En tout cas, ça reste déjà plus avancé que le Neuralink de Musk…


Ces bottes vous inspirent ? Écrivez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :