Des dessins détériorés de Van Gogh ont été restaurés grâce à une IA

Des chercheurs hollandais ont conçu une technologie capable de restaurer des œuvres graphiques.

Grâce aux récentes avancées technologiques, on est aujourd’hui capables de découvrir des peintures cachées dans des tableaux ou d’authentifier une œuvre d’art. Récemment, c’est à l’université de technologie de Delft, aux Pays-Bas, que la magie a opéré. Des dessins abîmés du peintre hollandais Van Gogh ont pu être rétablis dans leur état d’origine.

Ce coup de baguette magique est surtout dû aux prouesses algorithmiques : des ingénieurs ont créé un modèle, fondé sur un réseau neuronal convolutif – une technique d’apprentissage automatique (appelée "machine learning" en VO) –, capable de reconstruire de vieux dessins (jamais exposés) que le temps a altérés et dégradés. Cela marche surtout sur les parties du dessin où la couleur a disparu.

Publicité

Dessin de Vincent Van Gogh. (© Zeng, van der Lubbe & Loog)

Les chercheurs ont fait part de cet exploit dans la revue spécialisée Springer, à travers un article intitulé "Machine Vision and Applications", qui évoque le fléau de la décoloration de l’encre. Grâce au machine learning, ils ont donc réussi à restaurer au pixel près des dessins de l’auteur de La Nuit étoilée, en analysant les images et couleurs en profondeur, et en prédisant les traits du dessin original. Un peu comme la saisie T9 qui devine et termine votre mot quand vous tapez des textos.

Pour ce faire, les algorithmes ont été entraînés à analyser des données à la fois visuelles et chimiques, comme la composition de l’encre, ou le taux de dégradation. Jusqu’à maintenant, le CNN avait surtout servi à révéler des œuvres fausses et des répliques illégales. Dans le futur, cette technique pourrait s’appliquer également aux manuscrits et à d’autres types d’œuvres dessinées.

Publicité

"Les Pays-Bas ont une réputation internationale dans le domaine des arts, avec des artistes célèbres tels que Rembrandt, Mondrian et Van Gogh. Par conséquent, les recherches sur l’art historique et sur la manière de préserver le patrimoine culturel jouent un rôle important aux Pays-Bas", explique le scientifique Jan van der Lubbe à TechXplore.

Les dessins de Van Gogh n’étaient qu’un premier test. Cette nouvelle technique s’annonce prometteuse, et fera gagner un temps fou aux historien·ne·s de l’art dans leur recherche.

Dessin de Vincent Van Gogh. (© Zeng, van der Lubbe & Loog)

Publicité

Dessin de Vincent Van Gogh. (© Zeng, van der Lubbe & Loog)

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 26/09/2019

Copié

Pour vous :