AccueilTurfu

Il est maintenant possible de "toucher" des hologrammes

Publié le

par Nina Iseni

Quand la fiction rencontre la réalité.

Qui dit hologramme dit très souvent séries ou films de science-fiction. Et comme le note la rédaction de Design Taxi, le point d’orgue de cette technologie est l’holodeck, cette salle où sont projetées des simulations en 3D dans la série Star Trek : La Nouvelle Génération.

Au-delà du simple fait de projeter un environnement, l’holodeck permet à son utilisateur de toucher les objets qui l’entourent et d’interagir avec ces derniers. Et si on vous disait que, dans une certaine mesure, une équipe de chercheurs a trouvé le moyen de recréer cette technologie dans la vraie vie ?

Des professeurs et étudiants de l’université de Glasgow, spécialisée dans les technologies sensorielles, ont trouvé le moyen de faire de ce rêve une réalité. Comme l’explique Ravinder Dahiya, professeur d’électronique et d’ingénierie, dans une interview accordée à The Conversation, cette nouvelle technologie sensorielle est rendue possible grâce à un système de miroirs et de vitres.

"Les miroirs présents dans notre système sont arrangés dans une forme pyramidale avec un côté ouvert. Les utilisateurs mettent leur main à travers cette ouverture et peuvent interagir avec des objets générés par un ordinateur. Ces derniers semblent alors flotter dans l’espace à l’intérieur de la pyramide."

C’est ensuite un système de jets d’air ("aerohaptics", pour les intimes) qui est utilisé pour donner l’impression de pouvoir toucher l’hologramme. La pression des différents jets est ensuite modifiée en fonction des mouvements de l’objet souhaité.

Tandis que les chercheurs ont déjà effectué des tests concluants avec un ballon de basket, le professeur Dahiya explique dans un communiqué officiel publié sur le site de l’université que cette invention va bien au-delà du simple amusement.

"Cela pourrait permettre à des chirurgiens d’effectuer des procédures compliquées dans des espaces virtuels […] et même de commander des robots pour qu’ils fassent eux-mêmes les opérations. Nous avons hâte d’explorer toutes les possibilités liées à cette technologie tandis que nous continuons à développer le système."

Les chercheurs expliquent par ailleurs que cette technologie pourrait "révolutionner les interactions entre humains lors de téléconférences". Bien mieux que Zoom, donc.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com.

À voir aussi sur techno :