(c) Florida Museum/Edward Stanley

Info importante : ce petit iguane a battu le ratio du plus gros caca

Jean-Mi l'iguane se gavait de pizza dans la poubelle d'un restaurant.

L’affaire se déroule sur les plages de Cocoa Beach, en Floride. Une équipe de chercheurs en herpétologie – l’étude des reptiles – de l’université de Floride a découvert un spécimen particulièrement imposant du Leiocephalus carinatus, aussi connu sous le nom d’iguane caréné à queue bouclée. Nous l’appellerons Jean-Mi.

Pensant d’abord que l’iguane s’apprêtait à pondre, les chercheurs ont pris en main Jean-Mi, mais incapables de sentir à main nue la forme des œufs sous sa peau, Nathalie Clauch et ses collègues décidèrent de l’emmener à leur laboratoire pour un CT scan, une technique d’imagerie médicale.

Publicité

© Florida Museum/Edward Stanley

Celui-ci révéla que le corps de Jean-Mi était complètement rempli de matière fécale, battant le record précédemment tenu par un python Birman : 80 % de la masse corporelle de l’iguane était composée de matière fécale. C’est le ratio taille du corps/excréments le plus important jamais découvert chez une espèce vivante, comme le racontent les chercheurs dans la publication spécialisée Herpetological Review cette semaine.

Certes, l’histoire est insolite, mais elle est aussi tragique. Les chercheurs expliquent que la situation de l’iguane "a dû être particulièrement inconfortable". "Nous ne sommes au courant d’aucuns relevés d’animaux sauvages ou en captivité qui s’approchent de notre découverte", explique Nathalie Claunch au site américain Inverse.

Publicité

Elle explique aussi que cette espèce, considérée comme une "espèce envahissante" ou "nuisible", est capable de se nourrir de tout et n’importe quoi. Ces iguanes seraient "audacieux et curieux", selon la chercheuse, qui affirme que les populations de lézards se déplacent même de la Floride vers des États du nord, comme le Michigan.

Il semble que Jean-Mi se soit principalement nourri de sable. L’importance de sa matière fécale et son état de constipation auraient été causés par un excès de nourriture, évidemment. L’iguane se nourrissait de sable, mais aussi de graisses récupérées dans les poubelles d’un restaurant de pizzas à proximité, note le musée de Floride dans un article complémentaire.

Publicité

Par Benjamin Bruel, publié le 06/05/2020