AccueilTurfu

La Nasa prévoit (déjà) de crasher l’ISS dans l’océan Pacifique

Publié le

par Pierre Bazin

L’agence spatiale comptera ensuite sur le secteur privé pour continuer ses recherches.

La Nasa prévoit (déjà) de crasher l’ISS dans l’océan Pacifique

Mise en orbite en 1998, la Station spatiale internationale (ISS) ne sera pas éternelle. Bien que sa mission ait été une nouvelle fois étendue par l’administration Biden jusqu’en 2030, la Nasa réfléchit d’ores et déjà à sa désorbitation après une trentaine d'années de bons et loyaux services.

Le "plan de transition" de l’ISS a ainsi été détaillé par l’agence spatiale américaine. Fin 2031, l’ISS devrait s’écraser dans l’océan Pacifique, plus précisément au point Nemo. Pôle maritime d’inaccessibilité, il est le point le plus éloigné de toute terre sur notre planète bleue et a déjà servi de "cimetière" à des centaines de vaisseaux spatiaux. Ces mesures garantissent qu’aucun débris ne cause de dommage – au moins aux humains.

L’agence spatiale américaine prévoit ainsi une transition très marquée vers le privé, notamment avec l’avènement des destinations commerciales en orbite basse (CLD en anglais). Les chercheurs de la Nasa seront ensuite envoyés dans ces vaisseaux et modules orbitaux privés pour continuer l’exploration spatiale et la recherche en conditions. Pour le moment, la Nasa affirme que le plan devrait permettre un chevauchement entre le lancement des CLD et la désorbitation de l’ISS.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :