AccueilTurfu

L'armée américaine recrute des robots-chiens dans ses rangs

Publié le

par Battiste Delfino

La conception modulaire des robots leur permettrait d'exécuter une grande variété de missions utiles en combat.

Le 17 juin dernier, le petit robot Spot de chez Boston Dynamics a été commercialisé aux États-Unis. Pour les experts, la démocratisation de ce genre d’appareils mènera inexorablement au développement de toujours plus de canidés robotiques, qui se spécialiseront à l’avenir dans des secteurs professionnels comme la santé, l’industrie et le service.

Mais avant ça, les robots-chiens policiers ou encore les robots-chiens médecins étaient déjà au service de nobles causes, et ont par exemple combattu aux côtés des humains au début de la crise sanitaire du coronavirus. L’armée de l’air américaine, consciente de leur abnégation sans faille, vient ainsi de faire savoir qu’elle compte les amener sur le champ de bataille.

"La clé de la guerre de nouvelle génération"

Selon un communiqué de presse de l’US Air Force daté du 3 septembre, des robots-chiens auraient été utilisés récemment lors d’un entraînement de vol. Dans cet exercice de mise en situation, ils ont été utilisés comme moyen de reconnaissance lors de l’atterrissage de l’avion, bondissant sur le tarmac afin de détecter la présence d’ennemis et de dégager la voie aux soldats.

Ces prototypes, appelés "Vision 60 UGV" ou "véhicules terrestres autonomes sans pilotes" (UGV) par leur fabricant, Ghost Robotics, situé en Philadelphie, sont particulièrement utiles pour traiter rapidement des données en pleine zone de combat.

Will Roper, secrétaire adjoint de l’US Air Force, explique que, dans le futur, sur les champs de bataille, les soldats devront faire face à "une panoplie vertigineuse d’informations à évaluer", et devront s’appuyer sur des compagnons d’armes capables d’analyser leur environnement en quelques nanosecondes seulement pour survivre face à l’ennemi.

"La valorisation des données en tant que ressource essentielle pour la guerre, non moins vitale que le carburéacteur ou les satellites, est la clé de la guerre de nouvelle génération", a même déclaré Roper.

Ces futurs soldats s’annoncent extrêmement efficaces, à part peut-être pour ce qui sera d’abattre une cible. Le constructeur des "Vision 60 UGV" vante leur capacité à fonctionner sur n’importe quel type de terrain ou environnement, tout en étant capables de transporter un ensemble de capteurs et de radios : les compagnons parfaits.

Plus largement, ces robots serviront de "lien" dans ce que l’armée américaine appelle l’Advanced Battle Management System (ABMS) pour "système de gestion de combat avancé", une nouvelle manière de faire la guerre en se servant de la data en temps réel.


Des informations, des idées d’articles, des anecdotes ? Dites-nous tout sur hellokonbinitechno@konbini.com !

À voir aussi sur techno :