AccueilTurfu

Le Pentagone relance son groupe d'étude sur les ovnis

Publié le

par Benjamin Bruel

Pour la première fois en près de dix ans, le département de la Défense américain reconnaît son intérêt pour les ovnis.

Le département de la Défense des États-Unis a approuvé, samedi 15 août, l’établissement d’un nouveau groupe d’étude des phénomènes aériens non identifiés.

Le Unidentified Aerial Phenomena Task Force (UAPTF) est le premier programme gouvernemental financé sur les UAV – unmanned aerial vehicles –, plus connus sous le nom de UFO ou ovnis en français, depuis l’année 2012, précise Popular Mechanics.

Ce programme, confié à l’US Navy, aura pour objectif de "mieux comprendre et mieux connaître la nature et l’origine" des phénomènes aériens non identifiés, précise le communiqué officiel de la Défense américaine, consulté par l’AFP. "La mission du groupe de travail est de détecter, analyser et cataloguer" les phénomènes aériens non identifiés "qui pourraient potentiellement représenter une menace pour la sécurité nationale des États-Unis".

Pourtant, on ne parle pas encore ici de soucoupes volantes ou de civilisations extraterrestres. La première mission de cette task force sera de prévenir ou déjouer les forces d’espionnage aériennes de pays rivaux, en particulier la Chine.

En juin, le rapport sénatorial autorisant fiscalement la création de ce groupe d’étude voyait sa création comme une manière de révéler les liens entre les ovnis et les "gouvernements étrangers adversatifs et la menace qu’ils représentent envers les capacités et installations militaires", note Popular Mechanics. Le communiqué ajoute que le Pentagone "prend très au sérieux toute incursion d’aéronefs non autorisés sur [ses] centres d’entraînement ou dans [son] espace aérien".

Pourtant, la création de cette task force est aussi une réaction à plusieurs actualités et à des révélations dans la presse. En 2017, le New York Times affirmait ainsi qu’un groupe de travail informel sur les ovnis existait au sein du Pentagone, malgré la fin des financements en 2012 que nous abordions plus haut. En autorisant cette task force, le Sénat semble officialiser l’existence de ce groupe et vouloir mieux suivre ses activités.

Par ailleurs, en avril, le Pentagone a officiellement diffusé trois vidéos prises par des pilotes de l’US Navy entre 2004 et 2015. Toutes trois, révélées plusieurs mois plus tôt par le groupe de recherche privé To the Stars Academy, montraient des rencontres avec des phénomènes aériens non identifiés.

Dans la vidéo plus bas, le chercheur français Roger Baldacchino, qui dirige le groupe Geipan au sein du Centre national d’études spatiales, en France, analyse ces vidéos et leur impact.

À voir aussi sur techno :