(c) Marques Brownlee

Le smartphone pliable du frère de Pablo Escobar est en fait une grosse arnaque

On se demandait si ce smartphone pliable à moins de 400 dollars était une arnaque ou un coup de génie. La réponse est là.

Connaissez-vous Roberto et Olof ?

Le premier a 73 ans, a pour nom de famille Escobar et c’est le cofondateur du cartel de Medellín avec son tristement célèbre frère biologique, Pablo.

Publicité

Le deuxième est inconnu au bataillon. Suédois âgé de 26 ans, Olof Gustafsson se présente comme le CEO de la Escobar Inc., une entreprise cherchant à faire fructifier la marque Pablo Escobar partout où elle trouve un marché à exploiter.

Ensemble, les deux hommes ont monté une belle petite arnaque aux smartphones, en collant simplement un sticker doré floqué des termes "ESCOBAR INC." sur des Samsung Galaxy Fold, le premier mobile pliable de la marque sud-coréenne, avant de (faire semblant) les revendre en ligne.

Asseyez-vous, père Konbino Castor vous raconte l’histoire.

Publicité

Quand Roberto et Olof se lancent dans les affaires

En décembre dernier, nous entendions pour la première fois parler du Escobar Fold 1, le smartphone pliable vendu par le frère de Pablo Escobar et son jeune acolyte.

À grands coups de vidéos promotionnelles de fort mauvais goût – on vous laisse en juger – Escobar Inc. promettait de vendre un smartphone pliable au prix assez modique (349 dollars), à l’écran incassable et avec des caractéristiques tout à fait honnêtes.

Publicité

Dans un entretien au site spécialisé Digital Trends, Roberto Escobar, surnommé El Osito (le Petit Ours), promettait même "de battre Apple, et en le faisant tout seul, comme je l’ai toujours fait". Bon, pourquoi pas.

Intriguée, l’équipe de Konbini techno avait à l’époque tenté de joindre Escobar Inc. pour se procurer un Escobar Fold 1 et d’y jeter un œil pour de vrai. Sans réelle surprise, nous n’avions pas obtenu de réponse.

Un Galaxy Fold avec un sticker doré

C’est là qu’intervient Marques Brownlee, fameux youtubeur américain aux 10 millions d’abonnés, spécialiste des critiques tech et smartphones. Ce mardi 10 mars, Marques Brownlee a publié une vidéo intitulée The Truth About the Escobar Folding Phone!, assénant la terrible vérité sur l’arnaque du smartphone pliable du frère d’Escobar.

Publicité

Marques raconte comment il a, en décembre, commandé un Escobar Fold 1, histoire de le regarder de plus près. Malgré son paiement confirmé, il n’avait jamais reçu le téléphone.

En février, le Escobar Fold 2 a été révélé par la "marque", cette fois au prix de 399 euros. Il l’achète, à nouveau. Ne le reçoit pas, à nouveau. Jusqu’à ce qu’il reçoive un e-mail de la part d’Escobar Inc., lui expliquant que le Fold 1 est en rupture de stock, mais que le Fold 2 va bien lui être envoyé.

Bingo : Marques Brownlee reçoit le téléphone. Ce dernier ressemble vraiment, vraiment beaucoup à un Samsung Galaxy Fold. Aucune modification n’est apportée au niveau du logiciel et lorsqu’on le démarre, c’est bel et bien le logo Samsung qui s’affiche. Mieux : lorsqu’on gratte avec un couteau la sorte de sticker de couleur dorée collée au mobile, on retrouve, sur le côté de celui-ci, le logo Samsung.

Mais comment Escobar Inc. peut-elle gagner de l’argent avec cette arnaque, alors que l’entreprise vend pour 399 dollars un smartphone qui en coûte plus de 2 000 ? Il semble que l’entreprise n’envoie son Escobar Fold 2 qu’à quelques vidéastes et influenceurs triés sur le volet. Ils encaissent ainsi toutes les autres commandes, sans envoyer aucun mobile, voguant en parallèle sur la hype en ligne.

Rappelons qu’aucun Fold 1 n’a jamais été envoyé. D’ailleurs, un rapide tour sur Reddit permet de constater que beaucoup se sont interrogés sur la réception de leur téléphone, jusqu’à découvrir le pot aux roses.

On vous déconseille donc de commander un Escobar Fold 2 en vous disant que vous obtiendrez ainsi un Samsung Galaxy Fold pour une poignée de centaines d’euros. Il est fort probable que rien ne vous soit jamais envoyé.

Par Benjamin Bruel, publié le 11/03/2020