AccueilTurfu

Next level : le Japon prépare le premier satellite en bois

Publié le

par Konbini Techno

(c) Sumitomo Forestry

Objectif : le mettre en orbite en 2023.

Une entreprise japonaise, Sumitomo Forestry, s’est alliée à l’université de Kyoto pour développer le premier satellite en bois.

Annoncée mercredi 22 décembre, cette étonnante idée a pour objectif de réduire les débris spatiaux en orbite autour de la Terre. Des satellites en bois brûleraient sans rejeter de substances dangereuses dans l’atmosphère ou risquer l’arrivée de débris vers la Terre, affirme l’entreprise à la BBC. C’est la crainte de la multiplication des débris spatiaux en orbite qui se cache derrière l’idée de Sumitomo Forestry, qui fait partie du groupe multicentenaire Sumitomo Group. Ils espèrent mettre au point ce satellite pour l’année 2023.

Peu de détails ont été révélés sur les travaux nécessaires à ce développement, ni du type de bois utilisé, qualifié de "secret de recherche et développement" par un porte-parole du groupe. Le groupe veut développer un matériau à base de bois hautement résistant aux changements de températures et à la lumière du soleil. "L’étape suivante sera de développer un modèle de conception avant de produire un modèle de vol", note Takao Doi, professeur à l’université de Kyoto et astronaute japonais.

Selon Nikkei Asia, comme les ondes électromagnétiques pénètrent à travers le bois, il serait possible de créer des dispositifs simplifiés comprenant les composants électroniques des satellites à l’intérieur d’une sorte de boîte faite de bois.

Environ 42 000 objets de plus de 10 centimètres gravitent autour de la Terre, formant un "nuage de déchets" autour de la planète. La crainte de collision avec des satellites opérationnels est prise au sérieux par de nombreux experts et agences spatiales. L’Agence spatiale européenne (ESA) vient d’ailleurs de signer un contrat avec la start-up ClearSpace pour déployer le premier camion-poubelle de l’espace. La mission ClearSpace-1, dont le lancement est prévu pour 2025, sera constituée d’un satellite doté de quatre bras articulés. Il devra enlever un débris spatial en orbite : l’adaptateur de charge utile Vespa, pour le désorbiter.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :