AccueilTurfu

Offre d’emploi : l’agence spatiale européenne recherche son premier "parastronaute"

Publié le

par Konbini Techno

©
SEBASTIAN KAULITZKI/SCIENCE PHOTO LIBRARY / Getty

Seules les candidatures de personnes atteintes de handicaps physiques spécifiques seront examinées.

L’agence spatiale européenne (ESA) vient d’ouvrir sa campagne de recrutement des astronautes. Une redoutable procédure de sélection en six étapes attend les candidats qui seront officiellement nommés en octobre 2022. Il est possible de postuler jusqu’au 28 mai. Jusque-là, que du classique.

Cette année, cependant, l’ESA introduit une nouveauté et non des moindres dans sa campagne. Pour la première fois, l’agence recherche un "parastronaute". Les candidats atteints de handicaps physiques spécifiques pourront donc postuler. Au-delà de l’ESA, c’est une première mondiale.

Que nous dit la fiche de poste exactement ? Le candidat intégrera le programme "Parastronaut Fly !" qui permettra, dans un premier temps, de déterminer les conditions de faisabilité de ce projet dont tant de monde rêve, à savoir aller dans l’espace. Il est question ici de missions sur l’ISS et au-delà de l’orbite terrestre basse.

Elle précise aussi quels types de handicaps physiques seront acceptés :

  • Handicap de la partie inférieure des jambes : sur l’un ou les deux pieds (au niveau de la cheville), sur l’une ou les deux jambes (sous le niveau du genou).
  • Différence de longueur entre les deux jambes, qu’il s’agisse d’un handicap de naissance ou bien suite à un accident.
  • Petite taille, si l’on mesure moins d’1,30 mètre.

À l’instar d’un Thomas Pesquet qu’il est impossible de ne pas louper, on exige aussi de ce futur parastronaute qu’il devienne le porte-voix de l’ESA. Il devra aussi être l’ambassadeur de la cause du handicap dans le monde entier.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :