AccueilTurfu

Paradoxe : le Hummer 100 % électrique est désormais une réalité

Publié le

par Pierre Bazin

Pour faire des gros spring breaks en zéro carbone.

Voici une énigme pour vous : qu’est-ce qui rapproche un Texan fan de chasse d'un bobo parisien en vacances à Dauville ? General Motors, avec sa division GMC, est peut-être en phase de trouver une réponse.

En effet la marque vient de dévoiler le Hummer EV, le véhicule utilitaire tout-terrain emblématique… 100 % électrique. Cette alliance étrange nous est ainsi présentée par le youtubeur tech JerryRigEverything.

Avec 1 000 chevaux sous le capot et la capacité de passer de 0 à 100 km/h en 3 secondes, ce Hummer électrique n’a clairement pas troqué son moteur thermique contre de la puissance. Cet utilitaire 4x4 est également équipé de toutes les dernières technologies, dont des caméras absolument partout, permettant d’adapter les suspensions et les roues au terrain.

Le véhicule peut également passer en mode "crabe" avec des roues capables de se diriger dans toutes les directions pour négocier des déplacements latéraux. Enfin, il est possible de retirer entièrement le toit et de lancer de la musique sur des enceintes extérieures pour en faire profiter tout le monde pendant le spring break.

Un léger manque d’infos… quelque peu suspicieux

On en sait déjà donc beaucoup sur ce Hummer EV dont le premier modèle sortira, selon GMC, dans un an. Il vous faudra débourser minimum 112 595 dollars (un peu moins de 100 000 euros) pour vous procurer la V1. D’autres versions, moins puissantes et moins chères verront ensuite le jour dans les années qui suivent.

Toutefois, si GMC ne manque pas de mettre en avant la puissance et l’adaptabilité de ce véhicule tout-terrain haut de gamme, le constructeur reste très discret quant à l’autonomie. Pour le moment le site officiel parle d’une distance de conduite estimée à 560 km (350 miles) ainsi que la possibilité de recharger en 10 minutes l’énergie nécessaire pour faire 160 kilomètres.

Sur le papier, ces chiffres sont très corrects. Cependant, il s’agit d’une estimation de GMC ; la température, le relief et le terrain peuvent faire varier ces valeurs. Pour caricaturer : il y a de grandes chances que les 350 miles annoncés aient été calculés sur une route d’asphalte en descente avec un vent de dos. Il faudra attendre le verdict bien plus objectif de l’Environmental Protection Agency (EPA), chargée d’homologuer les véhicules électriques sur le territoire.

Enfin, on ne manquera pas de vous rappeler que si les voitures électriques n’émettent pas directement de CO2, leurs grosses batteries sont loin d’être une bonne chose pour l’environnement :


Pour nous écrire, hellokonbinitechno@konbini.com