AccueilTurfu

Tout ce qu’il faut savoir sur le rover Perseverance qui arrive sur Mars

Publié le

par Benjamin Bruel

(c) NASA

Mars a-t-elle accueilli de la vie dans un lointain passé ? Réponse à partir de demain, grâce au rover Perseverance.

Ce jeudi 18 février, après six mois et demi de voyage, le rover Perseverance de la Nasa devrait atterrir sur Mars dans la soirée. Comme Curiosity, ce véhicule robotisé aura pour mission d’explorer la surface de la planète rouge et d’en dévoiler les secrets. Avec un objectif qui va toutefois bien au-delà de celui de son prédécesseur : déterminer s’il y a eu, ou non, de la vie sur Mars.

Si vous souhaitez suivre l’arrivée de Perseverance sur Mars, retransmise en direct sur le site de la Nasa, mais que vous n’avez pas encore en main tous les tenants et les robotissants (pardon) de cette mission, on vous a fait un récapitulatif.

En bloc et en détail, le rover Perseverance de la Nasa

Dans le cadre de la mission Mars 2020, le rover Perseverance a décollé de la base de l’Air Force à Cap Canaveral, en Floride, le 30 juillet de l’année dernière. Le rover a été construit au sein du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa. Un projet mûri depuis 2013 et qui aurait nécessité une enveloppe de 2,5 milliards de dollars.

Alors, il ressemble à quoi, Perseverance ? Voici ses principales caractéristiques :

  • Il pèse 1 025 kg sur Terre et 393 kg sur Mars ;
  • Il fait une longueur de 3 mètres, 2,2 mètres de hauteur et 2,7 mètres de largeur ;
  • Il est équipé d’un bras robotique de 2,1 mètres.

© Nasa

Il est équipé d’une batterie de sept instruments pour mener à bien sa mission, sur laquelle nous allons arriver. On retrouve par exemple la Mastcam-Z, un système de caméra monté sur son mât qui lui permettra de voir son environnement immédiat, mais aussi la SuperCam, de fabrication française, un système qui examine à la fois les roches et les sols avec une caméra, un laser et un spectromètre à la recherche de composés organiques. On peut aussi citer le SHERLOC, un nom fort bien trouvé, qui aura pour mission de chercher les signes de vie sur la planète rouge (composants chimiques, minéraux).

Le rover sera aussi accompagné, sur l’aride planète ! Avec lui, la Nasa a envoyé Ingenuity, un mini-hélicoptère qui aura pour objectif de réussir la prouesse de voler, pour la première fois, au-dessus du sol martien.

Quelle sera la mission de Perseverance ?

Nous savons que Mars a accueilli, un temps, de l’eau à sa surface. Des données recueillies par Curiosity ont même prouvé que la planète aurait pu accueillir de la vie microbienne. La mission principale de Perseverance, sur le long terme, sera de nous permettre de découvrir si, oui ou non, cette vie microbienne ancienne a existé.

Pour cela, le rover va collecter des données géologiques qui devront être récupérées dans le futur pour être analysées. Cette collecte d’échantillons est l’objectif principal du rover. Aussi celui-ci sera-t-il déposé à proximité du cratère de Jezero. Ce cratère, qui fait 49 kilomètres de diamètre, accueillait il y a environ 3,5 milliards d’années une sorte de lac. Les scientifiques de la Nasa pensent que c’est à cet endroit que des signes d’une ancienne vie microbienne pourraient être découverts.

Enfin, Perseverance aura pour mission de déposer son fameux hélicoptère sur la planète rouge et de poursuivre l’étude, plus globalement, de la géologie martienne et son climat. La Nasa considère qu’il s’agira du premier pas vers une exploration humaine de Mars.

Jeudi, les "7 minutes de la terreur" et l’amarissage

Venons-en à ce jeudi 18 février. Après six mois et demi de voyage et 471 millions de kilomètres parcourus, Perseverance entrera dans l’atmosphère martienne.

Une descente d’une cinquantaine de kilomètres qui prendra environ 7 minutes et qui sera cruciale pour la réussite de la mission : durant la descente, les instruments scientifiques et les véhicules seront mis à rude épreuve, notamment à cause de la vitesse et de la température.

D’autant plus que, sur Terre, les scientifiques de la Nasa n’auront absolument pas "la main" sur cette descente, qui sera entièrement automatisée. Pourquoi ? Parce que le signal radio émis par Perseverance met 11 minutes et 22 secondes à parcourir la distance entre la Terre et Mars. Lorsque nous obtiendrons l’information, le sort de Perseverance et Ingenuity sera déjà scellé.

Cette infographie du Centre national d’études spatiales (CNES) montre parfaitement l’épreuve qui attend Perseverance :

© CNES

Ce moment dessinera le futur de l’exploration martienne et devrait être on ne peut plus épique. Il pourra être suivi en direct sur le site de la Nasa ou depuis la chaîne YouTube du CNES.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :