Konbini

Trump se prépare à la guerre des étoiles

A son tour, le Président vient d'annoncer la création d'un Commandement militaire de l'espace.

Donald Trump veut être prêt en cas de guerre des étoiles : le président américain a lancé jeudi un commandement militaire de l’espace, le "Spacecom", qui sera chargé d’assurer la domination des États-Unis, menacée par la Chine et la Russie, sur ce nouveau terrain de guerre.

"C’est un moment historique, un jour historique, qui reconnaît que l’espace est au centre de la sécurité nationale et de la défense de l’Amérique", a affirmé le président lors d’une cérémonie à Washington.

Publicité

L’objectif de ce nouveau commandement ? "S’assurer que la domination américaine dans l’espace ne soit jamais remise en question ou menacée car nous savons que la meilleure façon d’empêcher les conflits, c’est de se préparer à la victoire". Imparable.

En premier lieu, il s’agit de maintenir à distance les ennemis du pays qui s’attaquent aux "satellites américains qui sont si importants pour les opérations sur les terrains de guerre et pour [le] style de vie [américain]".

Le Spacecom sera la sixième branche de l’armée américaine, aux côtés de l’armée de Terre, l’US Navy, l’US Air Force, le corps des Marines et celui des garde-côtes.

Publicité

Il sera intégré au sein de l’armée de l’Air, qui supervise depuis les années 1950 les opérations militaires dans l’espace. Sa mission sera multiple : dissuader, défendre, offrir une capacité efficace de combat spatial et former des combattants pour la guerre dans l’espace.

Le général John Raymond, qui dirigera le Spacecom, déclarait lors d’un point-presse avant l’annonce officielle :

"Nous sommes les meilleurs du monde dans l’espace aujourd’hui, mais notre niveau de supériorité se réduit. Nous voulons avancer vite et rester en tête. […] Historiquement, nous n’avions pas besoin d’alliés dans l’espace, qui était un domaine secondaire. C’est devenu très important aujourd’hui. "

Publicité

Le Spacecom travaillera avec les alliés traditionnels de Washington : le groupe des "Five Eyes" qui réunit les services de renseignement américain, néo-zélandais, britannique, canadien et australien, ainsi qu’avec l’Allemagne, le Japon et la France, qui avait déjà annoncé la création prochaine d’un commandement dédié à l’espace.

Si le commandement est bel et bien créé, encore faudra-t-il qu’il dispose d’une force. Une force de l’espace qui risque de se heurter à l’opposition du Congrès, qui doit encore approuver son financement, estimé à huit milliards de dollars par la Maison-Blanche.

Konbini Techno avec l’AFP.

Publicité

Par Bertrand Steiner, publié le 30/08/2019

Copié

Pour vous :