AccueilTurfu

Un canard surprend les scientifiques en disant "espèce d’imbécile"

Publié le

par Anna Finot

Les perroquets ont de la concurrence.

Désormais les perroquets ne sont plus les seuls oiseaux à user de vocalises pour nous imiter. Un groupe de chercheurs a récemment mis en évidence une espèce d’oiseau australien qui ne se contente pas de caqueter.

Les "musk ducks", ou érismatures à barbillons, sont des grands canards, habitués à voler dans le ciel australien, reproduisent naturellement les sifflements de leurs compagnons de vol plus âgés. Toutefois un individu en particulier, élevé dans la réserve naturelle de Tidbinbilla, au sud-ouest de Canberra, est capable d’émettre des sons bien plus étranges.

Bruits de porte qui claquent, un poney qui renifle ou encore un homme qui tousse, Ripper est un canard étonnant. Il est même capable de prononcer la phrase "espèce d’imbécile". Une découverte surprenante pour un grand nombre de scientifiques, à commencer par celui qui l’a remarqué le premier. 

Lorsque le biologiste néerlandais Carel Ten Cate a entendu parler pour la première fois de cette particularité, il a d’abord cru à une simple rumeur ou à une énorme blague. Poussé par la curiosité, il rencontre l’australien Peter J. Fullager, aujourd’hui à la retraite, qui fut le premier à remarquer le phénomène 30 ans plus tôt.

C’est grâce à quelques enregistrements datant de 1987, que les scientifiques découvrent la parade vocale des oiseaux. L’un d’eux, âgé de 4 ans, répète en boucle "You bloody fool". Si vous avez du mal à en croire vos oreilles, alors écoutez l’extrait… 

Élevé dans une réserve naturelle sans autres spécimens de la même espèce, l’oiseau a imité les sons entendus au cours de ses premières semaines de vie. Ten Cate a cependant émis l’hypothèse que Ripper dise "nourriture" ("food") plutôt qu’idiot ("fool"). Les talents d’imitateurs de ces canards demeurent assez rares car ces espèces sont généralement trop agressives pour rester en captivité.

Certains, plus dociles, ont pourtant prouvé leur capacité vocale et un autre individu de la même réserve a été entendu en train d’émettre ce genre de sons atypiques.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :