(c) Gin Tay

Vidéo : à Singapour, un chien-robot (flippant) fait respecter les distances de sécurité

Le gouvernement espère pouvoir en déployer davantage dans le futur.

Tandis que les Français craignent un retour au confinement, notamment si l’on ne respecte pas les consignes de sécurité, les autorités de Singapour semblent avoir trouvé une solution. Au cours des derniers jours, les visiteurs du parc Bishan-Ang Mo Kio ont remarqué l’apparition d’un robot à quatre pattes qui patrouille tout au long de la journée.

Le toutou robotique, appelé Spot et commercialisé par la célèbre entreprise Boston Dynamics, veille à ce que les distances de sécurité soient appliquées sur une partie du parc en répétant en boucle un discours officiel. Il a été déployé suite à l’initiative du conseil gouvernemental National Parks Board et du Smart Nation and Digital Government Group.

Publicité

Muni de plusieurs caméras, Spot le chien peut observer les passants. Mais le gouvernement assure qu’il ne peut pas détecter les visages ou collecter de données personnelles.

La version de base de Spot a été pimpée avec des nouvelles fonctionnalités comme le contrôle à distance et l’application de tâches autonomes. Le projet est en période d’essai de deux semaines. Si les résultats sont satisfaisants, le gouvernement augmentera sa zone de patrouille ainsi que ses heures de travail.

Publicité

L’objectif de NParks est de déployer de plus en plus de robots dans les espaces publics afin d’empêcher les travailleurs de s’exposer au virus. Ainsi, d’autres modèles sont utilisés dans les hôpitaux et les espaces de quarantaine pour minimiser les risques de propagation du Covid-19.

Par Chad Gaspard, publié le 11/05/2020