Vidéo : préparez-vous à l'invasion des "robots guépards" du MIT

Ils jouent au foot, ne laissent aucun déchet sur les pelouses et font même des backflips.

Il y a peu, nous vous parlions de cette vidéo parodique montrant un robot agressant des humains, mais la révolte des machines semble aujourd’hui plus mignonne qu’ont pu nous faire croire les films de SF dystopiques. Le Biomimetic Robotics Lab du Massachusetts Institute of Technology (MIT) a récemment présenté sa dernière invention : des mini-guépards robotiques.

Publicité

On ne va se mentir, ces petits robots quadrupèdes sont absolument mignons, bien qu’ils n’aient aucune tête. Déjà, ils sont parfaitement obéissants à leurs maîtres (merci les télécommandes), mais surtout parce qu’il n’y a nul besoin de transporter un sachet à déchets à chaque fois que vous avez envie de les sortir. La vidéo nous montre aussi qu’ils sont très doués pour se passer un ballon de foot ou encore faire de superbes backflips.

Des vidéos d’animaux aux robots innovants

Derrière ces robots, il y a d’abord Sangbae Kim, professeur de génie mécanique au MIT. En 2009, après avoir passé un temps considérable à visionner des vidéos de guépards, il a demandé à deux de ses étudiants, Ben Katz et Jared Di Carlo, de créer un robot capable de se déplacer avec autant de grâce que l’animal le plus rapide au sol.

S’ils ne peuvent courir qu’à 15 km/h (alors que les vrais guépards peuvent atteindre les 75 km/h), le point fort de ces robots est leur sens de l’équilibre. Le professeur Kim explique ainsi que pour simplement se tenir debout, les robots prennent plus de 30 décisions par seconde.

Publicité

L’intérêt de telles machines est avant tout situé dans ces pattes qui donnent une mobilité bien plus adaptative que des roues par exemple. Le prochain objectif sera de les faire monter des escaliers. Mais dans un avenir plus lointain, le MIT voit grand : l’objectif est que ce genre de robots puissent aider les personnes dépendantes ou encore assister des médecins lors de procédures – tout un programme (informatique) !

Par Pierre Bazin, publié le 15/11/2019

Copié

Pour vous :