AccueilGaming

Nintendo : une énorme fuite révèle des projets et idées avortés à l'époque de la SNES

Publié le

par Battiste Delfino

(c) Twitter / @The64thGamer

Ce "giga-leak" révèle des codes sources complets, mais aussi certains visuels et idées qui auraient dû intégrer certains jeux.

Ce week-end, des utilisateurs anonymes de 4chan ont publié des fichiers comprenant des codes sources et les informations de développement de plus d’une douzaine de jeux Nintendo classiques, sortis au milieu des années 1990 sur la SNES et N64 : Super Mario All-Stars, The Legend of Zelda: A Link to the Past, Mario Kart, Yoshi’s Island, etc. Le tout a été récapitulé ici.

Au mois de mai, une faille de sécurité avait déjà touché Nintendo, rendant publiques des informations sensibles concernant la Nintendo 64, la Wii et la GameCube. Ce ne sont pas les codes sources de ces consoles ou des jeux cultes qui ont le plus passionné les internautes, mais bien les informations concernant les prototypes ou les fonctionnalités non implémentés dans les jeux.

Parmi ces documents, des illustrations de Luigi dans Super Mario 64 ont particulièrement remué Twitter. Les utilisateurs étaient très heureux de constater que l’arrivée possible d’un second personnage jouable dans le jeu n’était pas qu’une rumeur : un mode coopération a bien été en développement avant d’être abandonné.

Yoshi’s Island a aussi fait l’objet de grosses révélations, comprenant codes sources, assets de personnages et visuels des premières versions du jeu. La fuite nous révèle également le code source complet de Star Fox 2, projet développé en 1996 et abandonné par Nintendo. Enfin, entre autres, on retrouve aussi les premiers visuels 3D de Link, créés pour les opus The Legend of Zelda: Ocarina of Time et Majora’s Mask.

L’entreprise nippone n’a, pour l’instant, fait aucun commentaire sur la fuite, mais Dylan Cuthbert, développeur principal de quatre titres Star Fox, a republié une capture d’écran du leak dévoilant un outil qu’il avait lui même créé il y a près de 30 ans, avec le commentaire "Où les pirates informatiques ont-ils obtenu toutes ces données obscures ?"

"Les gens supposent que c’est réel en raison de l’ampleur des fichiers, des éléments, tels que les identifiants secrets qu’il est impossible de déchiffrer", a aussi déclaré Orcastraw, un speedrunner qui a partagé des découvertes concernant la fuite.

Authentiques ou pas, ces leaks sont complexes à falsifier. "Faire semblant serait aussi difficile", a ainsi expliqué MrCheeze sur Twitter – un hacker bien connu chez Nintendo –, comme le rapporte un article de Polygon. Pour imiter ces codes sources, il faudrait selon lui "que tous ces jeux soient créés à partir de zéro" : improbable et définitivement chronophage, si vous voulez notre avis.


Un avis sur ces leaks ou sur les leaks en général ? Envoyez-nous un petit message sur hellokonbinitechno@konbini.com, nous tâcherons de vous répondre.

À voir aussi sur techno :