AccueilGaming

Nos vieux jeux Pokémon seraient PEGI 18 s’ils sortaient aujourd’hui

Publié le

par Pierre Bazin

Non, ce n’est pas pour "maltraitance d’animaux".

Pokémon Rouge, Bleu ou même Jaune sont des classiques absolus qui ont marqué les joueurs et joueuses des années 1990. Tous les enfants de cette époque ont un jour touché de près ou de loin à un Pikachu ou Salamèche. À leur sortie européenne en 1999, Bleu et Rouge sont étiquetés d’un PEGI 3, faisant d’eux des jeux pour petiots.

Les années passent, et la franchise Pokémon explose tout, enrichissant au passage son scénario en profondeur. Rapidement, c’est le PEGI 7 qui arrive, c’est-à-dire un jeu toujours pour enfants mais en considérant un minimum de "violence", du fait des combats tout simplement.

Toutefois, si nos vieux jeux Pokémon de première génération venaient à sortir aujourd’hui, il y aurait de grandes chances qu’ils soient étiquetés PEGI 18. Cette classification serait en effet appliquée, non pas pour des combats "violents", ni même pour un "usage de drogues, alcools et stupéfiants" (on en parle, des potions ?) mais pour… "présence de jeux de hasard".

Le nouveau combat de PEGI

En effet, le "Game Corner" ("Casino de Céladopole", en français) serait dans le collimateur de cette classification. Outre le fait qu’il soit la couverture d’un repaire de la Team Rocket, ce lieu de Pokémon Bleu, Rouge et Jaune proposait aux dresseur·se·s d’acheter, parier, miser et perdre des jetons sur des machines à sous – on se souvient du Porygon à 9 999 jetons.

Sauf qu’aujourd’hui, aux yeux du Video Standards Council (VSC), le bureau en charge de classifier les jeux selon la norme PEGI, un jeu vidéo qui propose des jeux de hasard, qui encourage et même glorifie l’intérêt des paris, devient automatiquement déconseillé aux mineurs.

Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que les casinos Pokémon ont progressivement disparu de la série. D’ailleurs les remakes à venir des anciennes versions, comme les prochains Pokémon : Diamant étincelant et Perle scintillante, ont retiré les jeux de hasard pour ne pas tomber sous le coup de ces nouvelles classifications.

Concernant les anciens jeux Pokémon, il n’y a pas de rétroactivité sur les classifications PEGI. Selon un porte-parole du VSC, "si un jeu plus ancien classé +12 était réédité, il conserverait sa classe d’âge. Cependant, s’il a subi des mises à niveau, été modernisé ou remanié, il devra être réévalué".


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com.

À voir aussi sur techno :