The Last of Us Part II : la sortie est repoussée jusqu'à nouvel ordre

C'est l'histoire d'un jeu parlant d'une pandémie reporté à cause d'une pandémie.

On pensait le jeu vidéo comme un rare secteur quasi épargné par la crise actuelle, il n’en est rien. Sony Interactive Entertainment (SIE) a annoncé que The Last of Us Part II verrait sa sortie, initialement prévue pour le 29 mai prochain, repoussée indéfiniment.

Pour rappel, la sortie du titre avait été déjà décalée en octobre dernier, et était initialement prévue pour le 20 février 2020. L’éditeur avance que la pandémie du Covid-19 qui sévit est la cause première de ce retard, ayant bousculé tous les calendriers. Le jeu Marvel’s Iron Man VR est lui aussi retardé.

Publicité

La suite de The Last of Us est attendue de pied ferme par les fans depuis le premier volet de 2013. Ironie du sort, le jeu d’aventure développé par Naughty place justement son intrigue dans des États-Unis post-apocalyptiques, ravagés par… une pandémie. 

Dans une note adressée à ses fans sur Twitter, le studio Naughty Dogs, en charge du développement de la franchise, tient à rassurer quant à l’avancement du projet. L’équipe en serait en effet à la phase de finalisation, à savoir la correction des bugs.

Publicité

À l’instar de la plupart des entreprises de jeux vidéo à travers le monde, les employés de Naughty Dog travaillent depuis leur domicile pour respecter les mesures de confinement. Le retard du jeu semble donc surtout imputable à des questions de logistique, d’édition, de publication et de distribution du titre.

À noter que, dans une récente enquête, le magazine Kotaku avait dévoilé que la culture du "crunch", méthode managériale intensive inhérente à cette industrie, était très présente au sein des studios de Naughty Dogs.

Publicité

Par Pierre Bazin, publié le 03/04/2020