AccueilSociété

Inédit : le grand procès des géants de la tech se tient demain

Publié le

par Victoria Beurnez

Google, Facebook, Amazon et Apple dans le viseur.

Serait-ce le début de la fin pour les GAFA ? C’est ce que l’on découvrira demain, lors du grand "procès de la tech" qui se tiendra aux États-Unis. Une session judiciaire assez inédite, puisqu’elle réunit pour la toute première fois les Avengers de la tech, à savoir Mark Zuckerberg de Facebook, Sundar Pichai de Google, Jeff Bezos d’Amazon et enfin Tim Cook, le patron d’Apple.

Depuis une année entière, le comité judiciaire de la Chambre des représentants tient une liste à rallonge de preuves et remontrances contre les quatre titans de la tech. Le procès de demain a pour objectif de répondre à une question simple : les entreprises sont-elles hors de contrôle des législations américaines, et sont-elles devenues trop puissantes pour être encadrées ?

Reprendre le contrôle sur les plateformes

Pour cela, l’attaque du Comité se fera sur deux fronts : le respect (ou non) des lois antitrust et de la concurrence, et la neutralité de ces plateformes – une question qui concerne plus Google et Facebook du fait de leur aspect social.

La lutte risque d’être vive, puisque c’est près d’un million et demi de documents et de preuves qui ont été réunis par le Comité qui vont être présentés. Comme le souligne The Verge, aucune entreprise de tech n’avait vécu de tel procès depuis la charge antitrust contre Microsoft en 1990. Il s’agit d’ailleurs de la toute première fois de Jeff Bezos devant les représentants, contrairement à ses confrères.

Amazon est dans le viseur depuis un long moment, l’entreprise étant la cible par excellence des comités antitrust américains (entre autres). D’autant plus qu’une enquête du Wall Street Journal lui a un peu mis la tête sous l’eau. Alors qu’Amazon a affirmé à de nombreuses reprises ne pas avoir accès aux données de vente des vendeurs indépendants, l’enquête révèle le contraire.

Les employés auraient recours à ces données pour pouvoir appréhender et guider les ventes des produits de l’entreprise pour, concrètement, s’inspirer de la concurrence avant de la détruire.

Les casseroles de la Silicon Valley

Comme le note The Verge, cela concerne aussi les autres copains. Que ce soit la dominance de Google en tant que premier moteur de recherche, les zones d’ombre de la modération de Facebook ou encore les marges monumentales qu’Apple se fait sur ses produits, les casseroles seront toutes étudiées dans le premier procès collectif du genre.

Un ancien employé de Facebook, Dipayan Ghosh, s’est entretenu avec The Verge et a émis la conclusion suivante : "Il s’agit d’un point de départ. Cela ne peut pas être une fin, car si c’en était une, nous ne pourrions plus rien prévenir."

Quoi qu’il en soit, les quatre leaders devront, pour la première fois, ensemble, répondre aux accusations qu’on leur porte, et il y a peut-être une chance pour que les choses changent.


Pensez-vous que les entreprises de tech sont hors de contrôle ? Estimez-vous qu’une meilleure régulation serait bénéfique à tous ? Dites-nous ce que vous en pensez à hellokonbinitechno@konbini.com !

À voir aussi sur techno :