AccueilSociété

Menaces bidons : Facebook et Insta bientôt payants pour les utilisateurs d’iPhone ?

Publié le

par Benjamin Bruel

"Aidez-nous à garder Facebook gratuit", demande le réseau social à ses utilisateurs.

Facebook montre ses longues dents bleues contre Apple et en profite pour faire du chantage aux utilisateurs, en menaçant de rendre ses applications payantes.

Lundi 26 avril, Apple a déployé la version 14.5 du système d’exploitation iOS, que l’on trouve sur iPhone et iPad. Et avec celle-ci, une nouvelle politique bien particulière : l’App Tracking Transparency. Elle oblige les applications à demander le consentement des utilisateurs pour les pister à des fins publicitaires. Les utilisateurs peuvent, au cas par cas ou sur l’ensemble de leurs applications, refuser le traçage publicitaire.

Une politique globalement saluée – mais aussi critiquée, notamment par Facebook. L’application, dont le modèle économique repose sur la possibilité de suivre les utilisateurs et vendre de la publicité ciblée, prend désormais les utilisateurs à partie dans sa dernière mise à jour qui commence à être déployée sur les applis iOS.

À l’ouverture de l’application, une fenêtre affiche un message expliquant aux utilisateurs pourquoi ils ne doivent pas désactiver le pistage publicitaire. "Cette version d’iOS nous oblige à demander votre permission pour pister certaines données depuis ce terminal", est-il écrit, suivi de plusieurs arguments en faveur de cette autorisation. Notamment : "Aidez-nous à garder Facebook gratuit."

Une menace à peine voilée de rendre Instagram et Facebook payants sur les appareils Apple. C’est la première fois que les utilisateurs sont confrontés à l’hypothèse que les applis Facebook deviennent payantes. Une hypothèse réelle ou complètement bidon ? On aurait tendance à pencher pour la deuxième option, tant les conséquences pour le réseau social pourraient être dramatiques en termes d’image et de communication.

Toutefois, le modèle économique de Facebook repose entièrement sur la publicité. Au premier trimestre 2021, l’entreprise a réalisé un bénéfice net de 9,5 milliards d’euros. Combien coûterait un refus en masse du pistage publicitaire par les utilisateurs iOS ?

À voir aussi sur techno :