AccueilSociété

Yu-Gi-Oh! : une carte rare dépasse les 13 millions de dollars à une vente aux enchères

Publié le

par Pierre Bazin

Qui sera le plus cher entre Pokémon et Yu-Gi-Oh ! ? c’est l’heure du DU-DU-DUEL.

Les cartes Pokémon ne sont pas les seules à être tendance en ce moment. D’autres jeux de cartes à jouer et collectionner ont rejoint la hype du moment et la frénésie du marché. C’est notamment le cas des cartes Yu-Gi-Oh ! qui se font une place parmi les grands.

En 2018, la carte du célèbre "Dragon blanc aux yeux bleus" en édition Gold avait été tirée en seulement 500 exemplaires à l’occasion du 20e anniversaire de la franchise. Exclusivement disponible sur la boutique en ligne de Konami en février 2019, cette carte valait à l’origine environ 200 000 yens (environ 1 500 euros)

Pourtant, deux ans plus tard, cette même carte vient d’atteindre, de manière très suspecte, la valeur de 13,4 millions de dollars (environ 11,22 millions d’euros) à une mise aux enchères sur un site japonais. Selon les médias japonais Abema Times et ANN News, cette carte aurait été initialement saisie dans le cadre d’une affaire de corruption traitée par le tribunal de la province chinoise d’Anhui.

Capture d’écran par ANN News.

Ces enchères seraient en réalité les conséquences de la vente d’actifs d’un homme condamné à perpétuité pour avoir détourné plus de 9 millions d’euros à un fond gouvernemental. Parmi les autres biens appartenant à cet homme, on y trouverait également une PlayStation 4 incrustée de diamants et d’or.

Mis en vente le 21 juin dernier, ce Dragon blanc aux yeux bleus "Gold" n’aurait même pas de certificat d’authenticité. Cela n’a pourtant pas empêché les enchères d’atteindre, en une vitesse record, des valeurs vertigineuses. En quelques minutes, la carte valait 77 000 dollars et 24 heures plus tard, après plus de 2 000 offres différentes, la carte avait atteint l’absurde valeur de 13,4 millions de dollars.

Bien que les cartes Yu-Gi-Oh! aient une certaine popularité au Japon, ces chiffres sont évidemment très étonnants. Le site d’enchères suspecte ainsi des "offres spéculatives et malveillantes" qui auraient fait artificiellement exploser la valeur de la carte, sans que cette dernière ne puisse réellement être achetée à ce prix-là. Depuis, l’enchère a été retirée et aucune poursuite judiciaire ne devrait être engagée contre ces enchérisseurs véreux anonymes et probablement bien organisés. 


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :